Entreprises

Cci-BF : Les frondeurs toujours pas satisfaits

C’est bien, mais ce n’est pas arrivé ! L’expression est bien connue des milieux commerçants pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec un client sur un prix. C’est exactement le même langage que le «Collectif des professionnels de l’industrie, du commerce et des services, des organes de la société civile» essaie de tenir après la décision prise en Conseil ...

Lire la suite »

Dissolution de la Chambre consulaire  : Victime de l’image de sa présidente

La fronde menée par le « Collectif des professionnels de l’industrie, du commerce et des services, des organes de la société civile » a payé. L’assemblée consulaire de la Cci-BF (Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso) a été dissoute. Conformément aux dispositions des statuts de l’institution, le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 17 décembre dernier ...

Lire la suite »

Commande publique : Le défi de la transparence

La forte propension des fonctionnaires de l’Etat à l’affairisme lors de la commande publique est une malheureuse réalité. Un véritable fléau qui fausse la qualité des acquisitions et vide l’Etat de ses ressources. La pratique s’est installée dans les habitudes au point de devenir pratiquement la règle. Faire des surfacturations, des achats fictifs, passer des marchés suivant des procédures complaisantes ...

Lire la suite »

Taiwan : Opération de charme en cours

Cela n’a pas échappé aux observateurs. Taiwan, en ces temps difficiles de la transition, a sorti le grand jeu. Objectif: maintenir ses relations diplomatiques avec le Burkina Faso. Le sujet est loin d’être banal. Parce que dès sa prise de pouvoir, l’ancien chef de l’Etat et actuel Premier ministre Yacouba Isaac Zida avait laissé entendre qu’il considérait que certaines relations ...

Lire la suite »

Riz local : Hausse du prix d’achat au producteur

Le 3e forum national sur la commercialisation du riz au Burkina Faso s’est tenu les 4 et 5 décembre 2014, dans la salle de réunions du ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques, de l’assainissement et de la sécurité alimentaire (Marhasa). Il avait pour objectifs, entre autres, de faire le point des activités de la filière et surtout de fixer le ...

Lire la suite »

Malversations dans le public  : Le sort des accusés confié à la justice

Le rapport 2013 de l’Asce (Autorité supérieure de contrôle d’Etat) a été rendu public en début d’année. Parmi les grosses révélations de ce rapport, de nombreuses irrégularités notées dans les passations des marchés publics. «Il y a des chantiers qui commencent avant même que le marché ne soit conclu. Il y a des situations dans lesquelles les avenants dépassent le marché», a ...

Lire la suite »

Troubles sur les sites miniers : Le syndicat des orpailleurs dément toute responsabilité

Les 30 et 31 octobre 2014, l’insurrection populaire a été accompagnée d’actes de vandalisme. Des sites miniers n’ont pas échappé aux pillages. Dans une interview accordée à L’Economiste du Faso (voir édition du 10 novembre), le président de la Chambre des mines dénonçait des attaques ciblées et laissait entendre que les populations ont pu être manipulées. Par qui ? Mystère ...

Lire la suite »

Affaires et Politique: le verdict de la rue

L’onde de choc des manifestations de colère contre le régime de Blaise Compaoré a violemment retenti dans le milieu des affaires. Le projet de modification de l’article 37 de la Constitution a été l’élément déclencheur d’un ras-le-bol face à un ensemble de pratiques sur le plan politique, mais aussi sur le terrain social et surtout économique. Une large partie de ...

Lire la suite »

Pillages: En attendant le comité d’indemnisation

L’insurrection populaire du 30 octobre dernier a laissé un goût amer à de nombreuses personnes. La ville de Ouagadougou fut le théâtre de plusieurs actes de vandalisme. Magasins, maisons, commerces, rien a été épargné. Incompréhension, stupéfaction, tels sont les ressentis des victimes qui ont pour la plupart perdu gros. L’entreprise Ebomaf évalue ses pertes à plus de 2 milliards de ...

Lire la suite »

Entreprises saccagées : «Cette situation aura des conséquences sur l’emploi» selon le Patronat burkinabè

Comme en 2009 et en 2011, les entreprises ont encore fait les frais d’un événement hors norme. Le Conseil national du patronat burkinabè (Cnpb) qui défend les intérêts des patrons est à l’œuvre pour faire face à la situation. Prudent, le président du Cnpb, Birahima Nacoulma, fait un constat amer et attend des réponses urgentes, à travers la concertation avec ...

Lire la suite »