Chronique

Le prix du pain au Burkina Faso: un faux débat

Ces derniers temps, l’opinion publique est inondée par la guerre autour du prix du pain entre les boulangers qui veulent sauvegarder leurs marges bénéficiaires par une augmentation du prix du pain, et le gouvernement qui veut le plafonner pour des raisons sociales, le tout dans un contexte de hausse généralisée de prix de tous les produits, dans tous les pays ...

Lire la suite »

Contribution à l’écriture de l’histoire sociopolitique du Burkina Faso:de la période pré-insurrectionnelle à la mise en place des organes de la Transition 2022 (Première partie)

L’amère expérience des regroupements politiques L’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), mon parti, fit sa toute première expérience de collaboration politique avec l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) en 2010.Après avoir acté collégialement un accord politique, elle avait activement pris part à la création de la Coalition, dénommée  « Coalition Burkindlim » qui avait soutenu la candidature du CFOP, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, ...

Lire la suite »

Des mesures de redressement du Burkina sous tension: économique, sécuritaire, sanitaire et humanitaire

L’analyse des agrégats budgétaires en 2021 montre que le Burkina n’a pas pu respecter l’essentiel des critères de convergence de l’UEMOA. En effet, selon les estimations de l’UEMOA : -le déficit budgétaire (dons compris) rapporté au PIB nominal qui représentait 5,1% est au-dessus de la norme de 3% minimum ; – le taux d’inflation annuel moyen (IHPC) ressortait 3,6%, contre une référence ...

Lire la suite »

Contribution foncière : un impôt sur la fortune payable le 30 mars au plus tard

La contribution foncière est un impôt sur le patrimoine immobilier (parcelles et bâtiments) qui a de l’avenir. Nous parlons donc d’un impôt sur la fortune qui ne dit pas son nom. Pour l’instant, il ne représenterait qu’un « petit » milliard FCFA pour l’Etat. Mais attention, avec la mise en place du cadastre fiscal, les mailles du filet se resserrent actuellement et ...

Lire la suite »

LA FLAGRANCE: une nouvelle arme anti-fraude fiscale entre les mains de l’Administration

Introduction Les points-clés à connaître sur la procédure de flagrance fiscale La flagrance fiscale : qu’est-ce que c’est ? La flagrance fiscale est une procédure de contrôle instituée par la loi de finances 2022 (article 29 LF 2022 ; article 635-1CGI). Elle est mise en œuvre lorsqu’au cours d’une vérification de comptabilité, d’une visite ou enquête de l’administration, il est établi l’existence d’un ...

Lire la suite »

Nouvelles obligations fiscales: déclarer les véritables propriétaires des entreprises

Introduction L’assemblée nationale a adopté le 3 mai 2016 la loi n°016-2016/AN relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme au Burkina Faso. Au titre des mécanismes mis en place par cette loi, il est prévu que les personnes qui s’entremettent dans des relations d’affaires doivent identifier les bénéficiaires effectifs de la relation d’affaires, ...

Lire la suite »

Loi de finances 2022: ce qu’il faut retenir

Malgré l’actualité mouvementée, le législateur fiscal n’a pas manqué de faire son travail. La loi de finances 2022 a été votée, elle s’applique au 1er janvier 2022. Voici les nouvelles contraintes et opportunités pour les contribuables. I-Pour la transparence I.1 Identification des véritables propriétaires et décideurs d’entreprises (« bénéficiaires effectifs ») Conformément aux recommandations du Forum mondial sur la transparence et l’échange ...

Lire la suite »

FOURNISSEURS DES MINIERS: faire appel aux entreprises burkinabè, une obligation à compter du 01/01/2022 ?

Les entreprises minières et leurs sous-traitants sont dorénavant contraints d’acheter auprès de fournisseurs burkinabè. Néanmoins, pour certains biens et services, il sera possible, dans des proportions limitées, de faire appel à des fournisseurs étrangers. L’esprit du texte semble être que les propriétaires de ces fournisseurs soient Burkinabè au moins à hauteur de 51 % du capital des entreprises. Toutefois, la ...

Lire la suite »

Réforme ou révolution dans la santé mondiale ?

LE CAP/RIO DE JANEIRO/BRUXELLES – L’organe directeur des ministres de la Santé de l’Organisation mondiale de la santé a répondu à l’appel lancé par des dizaines de dirigeants mondiaux en faveur d’un nouveau traité international pour la préparation et la riposte aux pandémies, et tiendra en novembre une session extraordinaire consacrée à un tel traité. Il s’agit d’une étape positive. ...

Lire la suite »