Wahgnion Gold Operations: Le premier lingot prévu pour fin 2019

• Un investissement de 137 milliards de FCFA

• Des réserves estimées 36,4 tonnes d’or

• 84 milliards de FCFA pour les caisses de l’Etat

Le lancement des travaux de la mine de Wahgnion a connu une forte mobilisation de la population. (Ph. MK)

Le Burkina Faso est aujourd’hui devenu un pays à forte potentialité minière. Pour preuve, le pays va enregistrer bientôt l’entrée en activité d’une nouvelle société minière dénommée Wahgnion Gold Operations. Elle est la filiale de la société canadienne Teranga Gold Corporation.
Cette société a obtenu en 2014 des autorités burkinabè un permis d’exploitation d’or sur une superficie de 89,08 km² dans la commune de Niankorodougou (province de la Léraba, chef-lieu Sindou), dans la région des Cascades.
Le lancement officiel de la construction de la mine a eu lieu le vendredi 6 juillet 2018 en présence du Premier ministre Paul Kaba Thiéba et du Président-directeur-général de Teranga Gold Corporation, Richard Young.
Les travaux vont concerner, entre autres, la construction d’une usine de traitement de minerai, d’un barrage de 0,55 million de m3 d’eau, d’une centrale électrique de 18 mW, d’une cité minière de 400 lits. Richard Young annonce la fin de la construction de la mine pour le 4e trimestre 2019.
La fin 2019 marquera aussi la coulée du premier lingot d’or. Mais, en attendant, Wahgnion, qui sera à terme l’une des grandes mines à ciel ouvert du Burkina Faso, va nécessiter des investissements de 137 milliards de FCFA. Le PDG souligne que la construction va impacter 500 personnes qui seront relocalisées dans les 5 années à venir. Du reste, les premières maisons ont commencé à pointer. De meilleures commodités telles que des forages, des dispensaires et des écoles leur seront apportées. Pour ce qui est de la perte des champs agricoles et des arbres, il est prévu une compensation financière de 2,3 milliards de FCFA pour les personnes affectées. Le volet social tient tant à cœur aux premiers responsables de Teranga Gold Corporation. C’est ainsi que la société minière a initié un programme de distribution gratuite d’engrais et de semences. Cette opération en cours est d’un un montant de 223 millions de FCFA.

Le PDG de Teranga Gold Corporation, Richard Young, a demandé un climat apaisé pour le bien de tous. (Ph. MK)

En plus de cela, la mine a décidé de doter 180 ménages de 10,7 hectares de terres irriguées d’un montant de 180 millions de FCFA pour les activités maraîchères et de culture de manioc, dans le cadre de la restauration des moyens de subsistance. En outre, la société respectera ses engagements en matière de protection de l’environnement dans le cadre de son plan de gestion environnementale. Le ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, s’est réjoui des retombées socio-économiques que cette mine va générer une fois en activité. Il mentionne que les contributions directes au budget de l’Etat en termes d’impôts et de taxes sont estimées à 84 milliards de FCFA sur une période d’exploitation qui est de 9 ans au cours desquels 3,7 tonnes d’or en moyenne seront produites par an. Au titre des emplois, la mine emploie dans la phase de construction actuelle plus de 1.000 personnes.
Elle générera dans sa phase de production au moins 600 emplois permanents, avec une forte prédominance des compétences locales, sans compter tous les emplois indirects qui en découlent. Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a salué l’avènement de cette société qui va créer des emplois, des infrastructures socio-économiques et de la croissance pour le pays.


Présentation de Teranga Gold

Teranga Gold est une société aurifère multinationale canadienne basée à Toronto. Elle est aussi présente en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Teranga a reçu, en 2017, le prix de la responsabilité environnementale et sociale de l’Association canadienne des prospecteurs et développeurs (PDAC). Wahgnion Gold Operation est une société anonyme de droit burkinabè qui détient 90% des actions, et l’Etat burkinabè 10%; cela conformément aux dispositions du Code minier burkinabè. Les travaux ont débuté en octobre 2017 pour une durée d’exploitation probable de 20 ans. «Wahgnion» signifie en langue locale sénoufo «Se développer ensemble».


Données du projet de Wahgnion

-Superficie du permis d’exploitation: 89,08 km²
-Réserves minières: 36,4 tonnes d’or d’une teneur moyenne de 1,69g/t
-Méthode d’exploitation: opération minière à ciel ouvert exploitant 4 gisements que sont: Nogbélé, Fourkoura, Stinger et Samavogo
-Capacité de traitement de l’usine: 2 millions de tonnes de minerai/an
-Production moyenne annuelle: 3,6 tonnes d’or
-Méthode de traitement: lixiviation en cuve ou CIL (Carbon In Leach)
-Montant total des investissements: 244 millions de Dollars (137 milliards de FCFA)
-Fin de la construction: 4e trimestre de 2019.

Commentaires
Numéro d'édition: 261

4 comments

  1. Je souhaite avoir un post dans votre société

  2. Excellent

  3. Traore Kalifa je suis operateur de camion et dumper.je souhaite avoir un poste dans votre société.

  4. Avoir un poste dans votre structure.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.