A la Une

Retard dans les avancements  : Le dysfonctionnement de l’administration en cause

Las d’attende les incidences financières liées aux avancements et aux reclassements, des syndicats de travailleurs du secteur public se sentent obligés d’inscrire dans leur plate-forme revendicative, la régularisation des avancements. Pourtant, la régularisation des avancements et des reclassements devrait se faire de manière systématique. Dès qu’un agent public est régulièrement noté, il doit bénéficier d’un avancement d’échelon avec une incidence ...

Lire la suite »

Suppression de l’IUTS  : Des recettes en moins pour le budget national

La rencontre gouvernement/ syndicats ouverte le 21 mai 2019 a connu une suspension parce que les organisations syndicales, regroupées au sein de l’Union d’action syndicale (UAS), ont soulevé un préalable : la suspension de l’impôt unique sur le traitement des salaires (IUTS) prélevé sur les primes et les indemnités servis aux travailleurs du privé et des établissements publics et parapublics de ...

Lire la suite »

Sociétés minières  : ITIE-BF, bientôt la traque des vrais propriétaires

A compter du 1er janvier 2020, toutes les sociétés extractives implantées au Burkina Faso ont l’obligation de faire connaître le/les noms du vrai propriétaire ou des vrais propriétaires. Ceci est une exigence de l’ITIE-International qui a recommandé, en 2013, aux 52 pays membres la mise en place d’un registre des propriétés réelles au plus tard le 1er janvier 2020, conformément ...

Lire la suite »

Usine de tomates de Loumbila : 7,068 milliards FCFA pour la relance

Du nouveau dans le projet d’implantation d’une usine de transformation de tomates et de mangues à Loumbila, plus connue sous le nom de STFL (société de transformation des fruits et légumes). L’Assemblée nationale a ratifié, courant mai 2019, l’accord de prêt complémentaire que le gouvernement a contracté auprès de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) le ...

Lire la suite »

Usine de tomate de Loumbila : 1,4 milliard FCFA de dettes

Quelle est la situation actuelle de la Société de transformation de fruits et légumes (STFL), implantée à Loumbila ? L’audit réalisé en 2015 par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) avait révélé une mauvaise gestion ayant conduit à l’arrêt des activités et au licenciement de l’ensemble de son personnel. Suite à cet audit, des poursuites ...

Lire la suite »

Mouvements sociaux : Le plan du gouvernement

Les députés attendaient de pied ferme le Premier ministre sur la gestion des mouvements sociaux. Les syndicats ont multiplié les grèves et les sit in pour exiger la satisfaction de leurs plateformes revendicatives. Ils ont taxé le gouvernement de ne pas tenir ses engagements. En fait, ces grèves, pour la plupart, avaient pour exigence principale la mise en œuvre d’accords ...

Lire la suite »

Faso Dan Fani: «Le logo sera apposé uniquement sur les pagnes des groupements et associations de tissage», dixit Mahamadi Tassembédo, DG du Centre national pour la propriété intellectuelle

Le 30 avril 2019, le gouvernement lançait le logo type qui sera désormais apposé sur les pagnes tissés «Faso Dan Fani». Ce processus de labellisation est mené par le Centre national pour la propriété intellectuelle (CNPI). Concrètement, comment va s’opérer cette labellisation et qu’en est-il des autres produits locaux concernés ? Est-ce que ce processus va mettre fin à la contrefaçon ...

Lire la suite »

Placement à rendements élevés: : le communiqué du CREPMF est authentique

Un communiqué publié par le Conseil régional de l’épargne publique et du marché financier (CREMPF) a mis en garde l’opinion sur la récurrence d’offres de placement aux promesses de rendements élevés au Burkina Faso. Nisfaso, Globumi, Ontega Trading Finance, Avatrade Finance et Sofato ont été mis à l’index par le régulateur du marché financier de l’UEMOA. Avec le Directeur de ...

Lire la suite »

Placement à rendements élevés : La réaction des sociétés concernées

Nisfaso, Globumi, Ontega trading Finance, Avatrade finance et Sofato sont cités dans le communiqué du CREPMF comme étant des sociétés qui font appel à l’épargne publique sans pour autant se conformer à la règlementation communautaire. L’Economiste du Faso a tenté de joindre quelques-unes parmi elles pour recueillir leur point de vue par rapport au communiqué qui les met à l’index. ...

Lire la suite »

Présidentielle 2020 : Déjà 8 partants officiels

L’élection présidentielle au Burkina Faso aura lieu en 2020, probablement au mois d’octobre ou novembre. A un an et demi de l’échéance, le terrain politique est animé. Des nouveaux partis politiques se sont créés et des déclarations de candidatures se succèdent. On peut les classer en 3 catégories. Les candidats officiellement déclarés Dans la première catégorie, on retrouve ceux qui ...

Lire la suite »