Finances-Banques

Banques et établissements financiers: L’Etat et les sociétés d’Etat, gros actionnaires

Au 31 décembre 2019, la capitalisation totale des 20 institutions financières est de 246.253,35 millions F CFA, soit un peu plus du budget consacré au secteur de la santé en 2020 (234,502 milliards  FCFA). C’est dire le volume que brassent ces institutions bancaires au Burkina Faso. Des banques, dans lesquelles des personnes morales et physiques nationales détiennent des parts plus ...

Lire la suite »

Promotion de la finance islamique: les solutions proposées par l’UEMOA

La finance islamique peine à s’installer dans l’Union. Pourtant, certains de ses produits, notamment, le Musacat, la Salam, la Ijara, la Mourabaha, etc., devraient intéresser une partie des habitants de l’UEMOA. Il s’agit des exploitants agricoles. D’autres secteurs peuvent également être énumérés en fonction de leur besoin en adéquation avec les produits financiers islamiques. Ce sont, notamment, l’immobilier, le commerce ...

Lire la suite »

100 milliards pour la relance des entreprises: Comment ils seront attribués

L’Economiste du Faso : L’État a décidé d’impliquer les banques dans la gestion d’un fonds en aide aux entreprises, comment appréciez-vous cela ? Goeh Akue Martial, président de l’APBEF-B : L’objectif du mécanisme de redynamisation de l’économie est de disposer d’un cadre structuré de financement et d’appui aux entreprises en activité intervenant dans des secteurs fortement affectés, mais également d’accompagner les nouvelles initiatives ...

Lire la suite »

L’Impôt sur les traitements et salaires

Suite à la publication de ma contribution dans le journal L’Economiste du Faso n°327 du lundi 13 janvier 2020, j’ai été interpellé par un lecteur dudit journal relatif au mode de liquidation de l’IUTS, les trois points qui suivent : 1- M. OUEDRAOGO est un cadre, d’où un abattement pour frais et charges professionnels de 20% et non de 25% Cher ...

Lire la suite »

Marché des titres publics : 3.420 milliards FCFA mobilisés

La deuxième édition des rencontres du marché des titres publics (REMTP 2020) s’est tenue du 8 au 10 janvier 2020 à Dakar, au Sénégal. C’est une initiative annuelle et qui se veut désormais tournante, selon son organisateur, l’Agence UMOA-Titres (AUT). Une rencontre qui a reçu le soutien de Financial Sector Deepening Africa (FSD Africa), une société d’investissement à but non lucratif, financée ...

Lire la suite »

Bourse : Le TPBF 6,50% 2019-2027 coté à la BRVM

Le 9 décembre 2019, s’est tenue à Ouagadougou, la cérémonie de la première cotation de l’Emprunt obligataire du Trésor public du Burkina Faso dénommé «TPBF.O9 6,50 % 2019-2027». Pour un montant recherché de 75 milliards FCFA, l’opération a permis de mobiliser 125 milliards FCFA. L’Emprunt obligataire «TPBF.O9 6,50 % 2019-2027» dont le symbole est «TPBF.O9» a été coté ce jour-là ...

Lire la suite »

Formation  : 47 nouvelles compétences au service de la banque

Dans un contexte marqué par des changements et évolutions considérables du système bancaire tels que la digitalisation des banques, la formation en amont s’avère être une nécessité pour le développement de l’industrie bancaire. Cette situation a bien été cernée par les responsables de banques qui ont misé sur la formation de leurs agents pour une meilleure résilience. C’est notamment, dans ...

Lire la suite »

Technologie financière: «Les banques sont contraintes d’adapter leur modèle», Martial Goeh-Akue, président de l’APBEF-B, DG Orabank Burkina Faso

La Conférence internationale sur les entreprises de technologie financière communément appelées FinTech, a eu lieu du 30 au 31 octobre 2019, à Dakar. Les technologies financières (FinTech), les défis qu’elles posent, les opportunités et perspectives qu’elles portent pour les pays en développement ont été les thématiques principales de cette rencontre. La question de la régulation, ainsi que la supervision des ...

Lire la suite »

Indice de compétitivité : le Burkina Faso perd 4 places

L’édition 2019 du World Economic Forum a été rendue publique le 8 octobre dernier. Ce document classe les économies selon leur compétitivité. Pour cette année, 97 pays africains ont été classés selon 12 indicateurs, regroupés en 4 principales catégories. De ce recoupement, le Burkina Faso est 29e sur 37, après 4 places en moins que l’année dernière. Le pays est ...

Lire la suite »