Politique

Modification du Code électoral: Les articles de la discorde

Les élections présidentielle et législatives doivent avoir lieu le 22 novembre 2020. C’est à quatre mois de l’échéance que le gouvernement a retiré, le 13 juillet 2020, le projet de loi portant Code électoral qui était en examen à l’Assemblée nationale. Comment respecter le principe selon lequel il est interdit toute réforme de la loi électorale dans les six mois ...

Lire la suite »

Report des élections législatives: et si Bala avait eu tort d’avoir eu raison tôt !

Les députés de l’Assemblée nationale ont, par consensus et à l’unanimité, proposé un report des élections législatives initialement prévues pour se dérouler le 22 novembre prochain en même temps que l’élection présidentielle. Selon les mots du président de l’AN, il s’agit d’une des dix-neuf recommandations contenues dans un rapport remis ce mercredi 8 juillet au président du Faso. La proposition ...

Lire la suite »

Report des élections législatives: Une proposition qui divise l’opinion nationale

Les élections présidentielle et législatives sont programmées, en principe, pour le 22 novembre 2020. A 5 mois de cette échéance, un doute important s’installe quant à la tenue effective des législatives. Et pour cause, suite à une tournée effectuée dans les 5 régions où la situation sécuritaire est prégnante, un rapport a été produit par l’Assemblée nationale. Ce rapport fait  ...

Lire la suite »

Révision du Code électoral : Pourquoi un retrait in extremis ?

L’adoption projet de loi portant modification du Code électoral était à l’ordre du jour de la plénière de l’Assemblée nationale le lundi 13 juillet 2020 à Ouagadougou. Lors des débats, le texte a été retiré pour ajuster certains points. Programmé pour être adopté à la clôture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, le lundi 13 juillet 2020, le projet ...

Lire la suite »

Corruption: L’élite dirigeante et l’argent

Certains Burkinabè sont-ils avides d’argent au point d’enfreindre toutes les valeurs morales pour l’avoir ? Nous sommes malheureusement tentés de répondre par l’affirmatif. Et pour cause, la dernière sortie médiatique du Procureur du Faso, Harouna Yoda, est assez édifiante à ce sujet. En effet, le 18 juin 2020, celui-ci a fait le point sur l’état d’avancement de 5 dossiers judiciaires. Deux ...

Lire la suite »

Présidentielle de novembre 2020: Le journaliste Do Pascal Sessouma entre en lice

Vision Burkina-parti pacifiste, présidé par le journaliste Do Pascal Sessouma, a fait sa rentrée politique le samedi 13 juin à Ouagadougou. Comme le dit l’adage populaire, le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir. L’ancien journaliste-présentateur à la Télévision nationale du Burkina, Do Pascal Sessouma, a bien compris la portée de cette assertion. Il vient de porter sur les ...

Lire la suite »

Présidentielle 2020: Un révolutionnaire en lice

Il s’appelle Salomon Justin Yaméogo, diplômé de 3e cycle de l’Université de Louvain la neuve en Belgique, il est expert en développement durable. Signe particulier: candidat indépendant à la présidentielle de novembre 2020. L’annonce de cette candidature a été faite par voie de presse le 12 juillet 2019. Son crédo : « Lancer une révolution et/ou sectaire/corporatiste institutionnelle forte, pour mettre un ...

Lire la suite »

Opposition non affiliée (ONA): Une troisième classe politique

  La scène politique burkinabè, qui comptait jadis deux mouvances, à savoir la majorité présidentielle (APMP) et le Chef de fil de l’opposition (CFOP), s’est agrandie. En effet, l’Opposition non affiliée (ONA) dont la déclaration officielle d’existence a été faite le 26 avril dernier, s’intègre dorénavant dans la sphère politique burkinabè. Pour mieux se faire connaître, la coordination de l’Opposition ...

Lire la suite »

Scrutin présidentiel et législatif: A l’épreuve du péril sécuritaire

Le rendez-vous électoral du 22 novembre 2020 au Burkina Faso est maintenu malgré la crise sécuritaire qui a engendré de nombreux déplacés internes. Le pari sera-t-il maintenu, au regard de la recrudescence des attaques terroristes et de la désapprobation de l’Opposition non affiliée (ONA) ? Suite à un consensus de la classe politique (Majorité-Opposition), les élections couplées présidentielle et législatives se ...

Lire la suite »

Lutte contre la Covid-19: Le gouvernement corrige des insuffisances juridiques

Le Burkina Faso s’est doté d’une loi d’habilitation à légiférer par voie d’ordonnance dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 à l’issue de l’adoption de ladite loi le 5 mai 2020 par l’Assemblée nationale. Le gouvernement dispose désormais d’un cadre juridique pour la prise de mesures urgentes dans un délai de 3 mois. On se rappelle que depuis ...

Lire la suite »