Monthly Archives: mai 2018

Activités postales : Un chiffre d’affaires de 6,2 milliards de F CFA en 2016

  En 2016, l’ensemble de l’activité postale au Burkina a réalisé un chiffre d’affaires estimé à plus de 6, 2 milliards de FCFA. Une donnée tirée du dernier rapport de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). En plus du secteur de la téléphonie, le rôle de l’ARCEP s’étend à la poste. On peut s’apercevoir que malgré ...

Lire la suite »

Rémunérations des agents publics: les grandes tendances de la remise à plat

  De 2016 à nos jours, l’impact financier des mesures de revalorisations salariales et indemnitaires est évalué à 181,421 milliards de F CFA, selon des chiffres encore provisoires. Rien que dans le budget 2016, ces mesures ont impacté les dépenses de personnel à hauteur de 55,880 milliards de FCFA. En 2017, cet impact était de 67,510 milliards de FCFA. Selon ...

Lire la suite »

Pas de panique

Le bilan du premier trimestre est en cours d’établissement dans les régies financières de l’Etat. Il s’agit de voir combien les caisses de l’Etat ont encaissé en termes d’impôts et de taxes au cours de cette période. La Direction générale des impôts (DGI), qui a communiqué sur ses performances la semaine dernière, annonce une baisse de ses recettes. Son directeur ...

Lire la suite »

PPP au Sénégal : Coris et Envol Immobilier livrent un joyau au gouvernement

La cité ministérielle Dakar Diamniadio a été inaugurée le 2 mai dernier dans la capitale sénégalaise, soit après un an et quatre mois de travaux. C’est un complexe de   quatre immeubles intelligents R+8 à usage de bureaux entièrement meublés et équipés sur près de 43.000 m2 qui sont développés par Envol Immobilier, une société de l’ancien fonctionnaire de la Banque mondiale, ...

Lire la suite »

Ville de Ouagadougou : Le CHAFB découvre les opportunités d’affaires

  C’est autour du thème «le développement économique de la ville de Ouagadougou» que le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAFB) a tenu son dîner-débat ce 3 mai 2018 à Ouagadougou. Pour ce faire, les membres de l’organisation que dirige actuellement Philippe Prudent, DG de Total Burkina, avaient pour invités le maire Armand Béouindé et le responsable-pays de la BAD, ...

Lire la suite »

Exonérations fiscales : 92,543 milliards de FCFA accordés en 2016

  Au cours de l’année 2016, le secrétariat permanent du comité de politique fiscale a répertorié 271 mesures fiscales dérogatoires encore appelées exonérations, dans le rapport d’évaluation des dépenses fiscales, publié en septembre 2017. Parmi ces 271 mesures fiscales dérogatoires, 153 ont fait l’objet d’une évaluation dans le rapport. Les 153 mesures évaluées représentent un taux de 56,5% de l’ensemble ...

Lire la suite »

Industrialisation : Une stratégie basée sur les chaines de valeur

  Récréer un véritable tissu industriel au Burkina et faire en sorte que ce secteur devienne un vrai pilier du développement du pays. C’est l’ambition affichée à travers l’organisation, les 19 et 20 avril 2018, à Bobo-Dioulasso, du symposium national sur l’industrie au Burkina Faso. Il a permis de réunir tous les acteurs du secteur, avec pour objectif d’impulser «le ...

Lire la suite »

Métaux précieux: cap sur Bobo, Kaya, Banfora et Gaoua

  Le secteur minier burkinabè a connu une grande progression durant la dernière décennie. En 2006, le Burkina Faso n’abritait pas de mine industrielle. En 2007, la seule mine industrielle qui est entrée en production a exploité 0,40 tonne d’or. En 2010, les 6 mines industrielles ont produit 23,1 tonnes d’or. Cette production est passée à 45,5 tonnes d’or en ...

Lire la suite »

Et si l’on créait un Erasmus africain de la jeunesse? – Par : Ahmed Azirar

La population africaine doublera d’ici à 2050. Ce qui constitue un phénomène mondial inédit. Même la Chine n’a pas fait autant en un laps de temps si court. Dans les deux milliards d’âmes que comptera le continent noir, la jeunesse domine, et constituera soit la clé du développement, soit le goulot bloquant. Tout dépendra de l’effort d’éducation qu’on fournira pour ...

Lire la suite »

Recouvrement d’impôts : Les vraies raisons de la contreperformance

  Face aux résultats jugés non-satisfaisants comparés aux objectifs initiaux de recouvrement au premier trimestre 2018, L’Economiste du Faso a rencontré le directeur général des impôts, Adama Badolo. Voici ses explications ! L’Economiste du Faso : Sur une prévision de 198,945 milliards de FCFA, en fin mars 2018 ; la DGI a mobilisé 158,808 milliards de FCFA pour le budget national, soit un ...

Lire la suite »