De Bonnes Sources

World Economic Forum: 37 économies africaines classées
Le World Economic Forum a publié, récemment, l’édition 2019 de son rapport sur la compétitivité. Cette année, ce sont 141 économies, dont 37 africaines, qui ont été classées selon 12 indicateurs regroupés en quatre (4) principales catégories.
La première catégorie est relative à l’environnement des affaires qui regroupe 4 indicateurs, à savoir : les institutions, les infrastructures, le niveau de digitalisation, la stabilité macroéconomique. La deuxième catégorie concernant le capital humain se fonde sur les progrès en matière de santé et le niveau de compétences des populations.
La troisième catégorie s’intéresse à la structure économique à travers le niveau de production, le système financier et la taille du marché. Enfin, la quatrième catégorie scrute le dynamisme des entreprises et leur capacité d’innovation.
Parmi les pays africains, l’Île Maurice arrive en tête de ce classement (52e à l’échelle mondiale), avec un appréciable score de 64/100, largement au-dessus de la moyenne. Puis vient l’Afrique du Sud qui occupe la deuxième place sur le continent (60e à l’échelle mondiale), avec un score général de 62/100. Vient ensuite, le Maroc (75e à l’échelle mondiale) qui enregistre un score général de 60/100.

• Emprunt: le Burkina casse la baraque
Le dernier emprunt public initié par le Trésor burkinabè a connu une très forte mobilisation des investisseurs. Sur le marché financier régional, le Trésor était à la recherche de 75 milliards FCFA. L’opération, qui a été conduite par la SBIF, a été sursouscrite à presque 200 %. Exceptionnel pour ne pas être signalé. Le montant des offres était de 142 milliards. Finalement, ce sont 125 milliards qui ont été retenus par le Burkina, au grand dam de certains investisseurs qui souhaitaient que le Burkina fasse l’effort de tout prendre. Cette levée de fonds vise à financer les chantiers du Programme national de développement économique et social (PNDES).

• Université de Koudougou : le marché de la cité universitaire et de l’UFR/ST attribué
La construction d’une UFR/ST et d’une cité universitaire à l’Université Norbert Zongo de Koudougou a été actée par le gouvernement.
Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du lot 1 au Groupement SUZY CONTRUCTION/BIN SAMMAR, pour la construction de la cité universitaire de l’Université Norbert Zongo pour un montant de neuf milliards quatre cent trente un millions deux cent soixante-dix mille cinq cent quatre-vingt-seize (9 431 270 596) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de dix-huit (18) mois.
Le Lot 2, qui concerne la construction de l’UFR/ST, revient au Groupement SUZY CONTRUCTION/EMC, pour un montant de neuf milliards six cent quatre-vingt-cinq millions huit cent trente-quatre mille neuf cent quatre-vingt-quinze (9 685 834 995) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de dix-huit (18) mois.
Le montant total des attributions s’élève à dix-neuf milliards cent dix-sept millions cent cinq mille cinq cent quatre-vingt-onze (19 117 105 591) F CFA TTC. Page 8 sur 37. Le financement est assuré par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) et l’Etat burkinabè.

• La Fonction publique s’ouvre à la digitalisation
Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale va acquérir des équipements spécifiques et de solutions informatiques pour la réforme de la Fonction publique et la réorganisation du cadre institutionnel, porteur de ces réformes. Le Conseil des ministres a autorisé la passation du marché à COGEA international pour un montant de 595,929 millions F CFA. Pour le gouvernement, l’acquisition de ces équipements entre dans le cadre du processus de modernisation de l’Administration afin de permettre la digitalisation de l’Administration, l’amélioration de la sécurité des procédures, une offre de services citoyens modernes et efficaces, une harmonisation des modalités et des délais des procédures administratives.

.o

Commentaires
Numéro d'édition: 316

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.