Basculement à la TNT: décodeurs et accessoires comme du petit pain

• L’équipement entre 10.000 et 20.000 FCFA

• Téléviseurs pré-équipés assez peu prisés

• Dans 6 mois, adieu à l’analogique !

 

A la sortie d’une de ses réunions statutaires, l’Union internationale des télécommunications (UIT) a recommandé aux différents pays membres d’aller à la télévision numérique au détriment de la télévision analogique. La raison : la Télévision numérique terrestre (TNT) présente plus d’avantages que l’analogique (confère encadré 2). Après plusieurs reports dont la raison principale est l’«insuffisance de moyens financiers», le Burkina Faso a fini par y arriver. C’est ainsi que depuis le 28 décembre 2017, le pays a tourné le dos à l’analogique pour le numérique. Avec cette étape franchie, le pays des Hommes intègres devient l’un des leaders de la TNT dans l’espace CEDEAO. Pour Kadidia Sawadogo, directrice générale de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), «plus de 20 stations de diffusions de TNT sont déjà installées et fonctionnelles, et on est à 70% de couverture territoriale».

Un investissement de 45 milliards de FCFA
Lors du lancement officiel de la TNT, le ministre de la Communication, Remis Dandjinou, soulignait que la TNT est une révolution dans le domaine de la télévision au Burkina Faso. Et c’est pour cela, dit-il, que le gouvernement burkinabè n’a pas lésiné sur les moyens pour sa mise en œuvre. «Le coût total de la migration vers le numérique est estimé à 45 milliards de F CFA. Ce passage à la TNT met à la disposition des téléspectateurs une offre plus riche et plus diversifiée en laquelle tous les publics et tous les goûts doivent pouvoir se retrouver», a-t-il confié. Cette option de l’Etat burkinabè de se tourner vers le numérique a induit inéluctablement une réadaptation pour les utilisateurs de la télévision. Ceux-ci, pour désormais recevoir des images de qualité et de meilleurs sons, ont deux choix (voir encadré 2). Mais où se procurer les décodeurs TNT et les antennes-râteau, et surtout à combien les consommateurs peuvent-ils les avoir ? Les réponses à ces questions nous ont conduits vers les commerçants grossistes de la ville de Ouagadougou. Dans la boutique EKAMOF située au sein du grand marché de Ouaga (appelé Rood-Wooko), Ibrahim Sana nous révèle que les décodeurs TNT et leurs accessoires sont très prisés par les clients. Dans sa boutique, plusieurs couleurs de cartons contenant de décodeurs TNT sont étalés. Il nous révélera qu’il y a plusieurs types de décodeurs TNT. Précisément trois modèles. Il y a le décodeur TNT simple qui coûte la somme de 10.000 FCFA, le décodeur avec batterie à 12.000 FCFA et le décodeur MPEG4 qui coûte entre 17.500 et 20.000 FCFA. Mais, il s’empresse de nous dire que les prix varient selon les lieux d’achats; non sans nous avoir confié avoir commandé un carton de 20 décodeurs TNT le dimanche 11 février 2018; et qu’à la date du mercredi 14 février 2018, sur les 20, il ne reste que 2 décodeurs.
Chez «GSF-Commerce général», une boutique grossiste plus grande que la précédente, l’un des assistants souligne qu’à ce jour il est impossible de trouver des accessoires TNT chez eux. Et pour cause, les 20 cartons qu’ils ont commandés sont épuisés. C’est avec un large sourire qu’il nous a raccompagnés en s’exclamant que «les affaires marchent bien !» Lui aussi confirme que ce sont les décodeurs MPEG4 qui sont les plus demandés par les utilisateurs de télévisions. Mais, il note que les deux autres types ne sont pas en reste de la demande.
Il faut noter que le décodeur TNT simple permet aux utilisateurs d’avoir 18 chaînes; tandis celui avec batterie, pour ceux qui n’ont pas accès à l’électricité, et le décodeur MPEG4 donnent droit à plus de chaines. Pas très loin du marché «Zabré Daaga», l’établissement «Kaboré et frères», également grossiste de décodeurs, dit être en rupture. Et il confesse que le marché est florissant, mais la demande est plus forte. Cette forte demande, selon lui, est due au fait que même les pays voisins viennent se ravitailler en décodeurs au Burkina Faso.

Le prix du décodeur TNT simple plafonné à 10.000 FCFA
Cette disposition n’est pas respectée chez tous les grossistes. A la boutique «Hascor», située en face de l’entrée principale de Ciné Burkina, et l’établissement «Sana Télécoms», près de la grande mosquée de Ouagadougou, les propriétaires prennent le contre-pied en signifiant que le marché a beaucoup ralenti. Ils expliquent cela par le fait que la directive du gouvernement qui a fixé le prix du décodeur TNT simple à 10.000 FCFA aurait rongé leurs recettes. Avant cet arrêté ministériel, les prix étaient fixés selon le bon vouloir des commerçants. L’autre explication est que, de nos jours, beaucoup de commerçants se sont lancés dans l’importation des décodeurs. Conséquence: le marché de décodeurs TNT et d’accessoires serait saturé. Pour ce qui est des antennes-râteau, il y a aussi différentes catégories. Les râteaux sont accessibles à partir de 2.000 FCFA. Comme si les grossistes se sont passé le mot, aucun n’a voulu chiffrer ses recettes. Ils sont restés évasifs, se contentant d’adresser une doléance à l’Etat burkinabè : celle de voir le prix du décodeur être revu à la hausse. Mais, d’où proviennent les décodeurs TNT et leurs accessoires vendus au Burkina? Réponse unanime de nos interlocuteurs : la Chine ! Ce boom du marché des accessoires TNT entraine une forte sollicitation des techniciens d’installation. Selon Mikaïlou Lingani et Luc Gounabou, installateurs, ils peuvent être sollicités 2 à 3 fois par jour pour des installations dans la ville de Ouagadougou. Preuve, disent-ils, que les Burkinabè se sont approprié la TNT. De leurs services, le blanchisseur Pascal Kaboré et sa famille, domiciliés au quartier Koulouba, ont bénéficié de la TNT. Trois mois avant son lancement officiel, la famille Kaboré a fait le choix de la TNT au détriment de l’analogique. Mais, pourquoi cette option ? Pascal Kaboré justifie le choix de la famille par les nombreux avantages que présente la TNT. Pour bénéficier de cette technologie, Pascal Kaboré dit avoir déboursé 12.500 FCFA pour le décodeur TNT simple et 2.000 FCFA pour l’antenne-râteau et la main-d’œuvre. Si les décodeurs TNT et leurs accessoires trouvent une clientèle nombreuse, tel n’est pas le cas des téléviseurs pré-équipés de décodeurs TNT. Les grossistes expliquent cela par le coût élevé de ce type de téléviseurs pour les clients. Tous ceux qui ne sont pas encore au numérique ont encore 6 mois pour le faire, au risque se retrouver avec des «écrans noirs ou bleus». En effet, la date de suspension définitive de la diffusion analogique des chaînes de télévisions est prévue pour six mois, selon la SBT. A cette date donc, adieu à l’analogique et bienvenue au numérique dans nos écrans !

RD


Pascal Kaboré, utilisateur de la TNT
«Ses avantages sont multiples»

«Avant l’arrivée de la TNT, ma famille et moi utilisions l’analogique. Avec l’analogique, je n’avais pas beaucoup de chaînes. En plus, celles qui existaient présentaient des problèmes en termes de qualité d’images et de son. Mais, depuis que j’utilise la TNT, j’ai plus de chaînes et la qualité d’images et du son est irréprochable. J’invite les uns et les autres à ne pas hésiter à acquérir la TNT, car ses avantages sont multiples.»


Tout savoir sur la TNT

1. Qu’est-ce que la TNT ?
La Télévision numérique terrestre (TNT) est une nouvelle technologie de diffusion qui permet de recevoir la télévision en qualité numérique par une antenne-râteau.

2. Quels sont les avantages de la TNT ?
La Télévision numérique terrestre offre des avantages multiples :
Pour les téléspectateurs, elle favorise l’accès à plus de chaînes gratuites ; donc à plus de programmes au choix ;  une meilleure qualité d’images et de son,  des possibilités de services innovants (vidéo à la demande, TV haute définition, interactivités, etc.)
Au Burkina Faso, la TNT favorisera aussi une meilleure couverture télévisuelle du territoire national.
Pour les éditeurs de services (les chaînes de télé), elle offre un  enrichissement des programmes,  des possibilités de diffuser plusieurs programmes (nationaux, régionaux),  des possibilités d’une meilleure couverture du territoire national.

3. Le dividende numérique
La diffusion en analogique nécessite une large bande de fréquence pour le transport des signaux et une fréquence pour un programme (une chaîne) ; tandis que la TNT permet de diffuser plusieurs programmes (15 à 20 chaînes) sur une seule fréquence.
L’arrêt de la diffusion analogique permettra surtout de libérer des fréquences pour d’autres services à valeur ajoutée (internet mobile à haut débit, applications de nouvelles générations, etc.).

4. Quel choix technologique pour la TNT au Burkina Faso ?
Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays de la sous-région (UEMOA, CEDEAO), a opté la norme de compression MPEG-4 et la norme de diffusion DVB-T2.

5- Comment recevoir les chaînes TNT ?
S’équiper d’un adaptateur TNT de norme DVB-T2/MPEG-4 pour brancher à votre téléviseur simple, et vérifier que vous disposez d’une antenne râteau-UHF,
ou s’équiper d’un poste téléviseur avec TNT incorporée de norme DVB-T2/MPEG-4 et d’une antenne-râteau UHF.

Source : Société burkinabè de télédiffusion (SBT)

 

Commentaires
Numéro d'édition: 240

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.