De Bonnes Sources

• 600 millions de F CFA pour les industries en difficulté en 2016
Le 14 avril dernier, le Premier ministre a indiqué que les interventions de l’Etat en faveur des industries en difficulté ont nécessité le déblocage de 600 millions de F CFA. Ces interventions qui ont transité par le Programme de restructuration des entreprises en difficulté (PRED) se sont faites sous forme de fonds de roulement et de prise de participation au capital des entreprises. Pour ce qui concerne toujours les entreprises en difficulté, huit pré-diagnostics ont été réalisés.

• Hôtel Ramadan, un nouvel établissement à Ouagadougou
L’hôtel Ramadan, sis dans la Zone d’activités commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou et en face de Pacific Hôtel, est le dernier né du secteur de l’hôtellerie au Burkina. Fonctionnel depuis quelques semaines seulement, il est l’œuvre de Hamidou Ouédraogo dit Hamid’Carreaux. Cet opérateur économique évoluant dans le secteur du commerce est, depuis le 27 novembre 2016, le président de l’Assemblée consulaire régionale du Centre. En l’absence d’une présentation officielle, les informations sur les capacités du nouvel hôtel ne sont pas encore disponibles.

• Inoussa Kanazoé auditionné
L’homme d’affaires Inoussa kanazoé a été interpellé le 19 avril, alors qu’il était en réunion avec son staff. Ses bureaux ont été mis sous scellés. Cette interpellation serait liée au différend qui l’oppose à un de ses associés sur la gestion de la nouvelle cimenterie. Mais les auditions permettront de dire exactement ce que l’on reproche à l’homme d’affaires.

• Didier Le Bret, en campagne au Faso
Didier Le Bret, investi par les militants socialistes de la 9e circonscription électorale des Français de l’étranger, séjourne au Faso, dans le cadre des élections législatives 2017. Il a mis à profit son séjour du 20 au 22 avril pour rencontrer les électeurs et présenter son projet. L’homme défend entre autres propositions l’idée du «un visa francophone pour les artistes, journalistes chercheurs et chefs d’entreprises francophones», de meilleures possibilités de mobilité. Diplomate, ancien ambassadeur de France à Haïti, le candidat a servi à l’Elysée comme coordonnateur national du renseignement auprès du président de la République. La 9e circonscription des Français de l’étranger couvre 16 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Nord.

• UA/CIEFFA rencontre les leaders religieux
Le Centre international de l’union africaine pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique (UA/CIEFFA) organisera le 26 avril prochain à Ouagadougou un dialogue avec les leaders religieux et traditionnels du Burkina Faso. Le thème de cette rencontre est la problématique de la rétention des filles à l’école. L’objectif de cette rencontre est de favoriser et accélérer l’implication et la responsabilisation des leaders religieux et traditionnels dans la recherche de solutions aux obstacles et défis à l’éducation des filles, notamment leur rétention à l’école.

• Campagne cotonnière: 630.000 tonnes
Le retour au coton conventionnel s’est bien passé pour les acteurs de la filière burkinabè. On avait craint une démobilisation des producteurs et un dysfonctionnement de la chaîne d’appui. Mais, que nenni. Les chiffres ont été présentés à la presse samedi 22 avril. La production se présente avec un résultat de 630.000 tonnes. Les nouveaux prix, ainsi que les objectifs pour la campagne 2017/2018 ont été également annoncés. L’accord entre Monsanto et la partie burkinabè sur la gestion des royalties a été également abordé avec 75% pour le Burkina et 25% pour le groupe américain. Nous y reviendrons.

• Station d’emballage de mangues bios à Banfora
Le distributeur hollandais spécialisé dans le bio, OTC (Organic Trade Company), investira avec son partenaire Sanlé Séchage Export dans une nouvelle station d’emballage et de conditionnement pour la mangue à Banfora. Depuis plusieurs années, Sanlé est le fournisseur régulier de mangues bios à OTC. «Combinée à notre usine de séchage pour les mangues au même endroit, nous pouvons réaliser un énorme bond qualitatif dans les années à venir», ont déclaré Yaya Koné et Karim Soma, respectivement directeur et directeur commercial de Sanlé.

Commentaires
Numéro d'édition: 203

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.