Organigramme des ministères Des innovations introduites

• La DCPM et la DAF changent de nom et sont rattachés au ministre

• Possibilité pour les gros ministères de créer un poste de Secrétaire général adjoint

Dans un décret en date du 20 avril 2022 (décret N°2022-0055/PRES-TRANS/PM/SDD-CM) portant organisation-type des départements ministériels, la Transition introduit quelques innovations dans l’organigramme des ministères.
La première innovation porte sur le changement de dénomination de certaines Directions.
Si la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) devient Direction de la communication et des relations presse (DCRP), la Direction des affaires financières (DAF) devient Direction de la gestion des finances (DGF). Le Bureau de comptabilité matière devient Bureau de comptabilité matière principal.
La deuxième innovation réside dans le rattachement des structures. La DCRP, ex-DCPM, qui était ratachée au Sécrétariat général du ministère, relève desormains du cabinet du ministre. Pourquoi cette innovation ? Pour un ancien DCPM, ce nouvel ancrage de la Direction de la communication est une réclamation des anciens DCPM. La Transition n’a fait qu’entériner ce qui était fait. Pour le rattachement au cabinet du ministre, il estime qu’il est salutaire, parce qu’il résout des difficultés dans l’exercice du travail du DCPM. En effet, même si le DCPM (actuel DCRP) relevait du Sécrétaire général, dans les faits, ce dernier travaillait avec le ministre. Une situation qui créait quelques conflits, parce que le Secrétaire général estimait qu’il n’avait aucun contrôle sur le DCPM. Il ajoute que ce nouveau repositionnement accorde plus de considération à la Direction de la communication qui était un des parents pauvres du ministère, surtout que de nouvelles attributions ont été accordées au Directeur de la communication.
Le rattachement de l’ex-DAF au ministre directement donne également plus d’importance à ce poste central dans le ministère, parce que bien qu’il fût rattaché au Secrétaire général avant le nouveau décret, ce dernier était plus en contact avec le ministre.
Le décret N°2022-0055/PRES-TRANS/PM/SDD-CM portant organisation-type des départements ministériels précise les critères que doivent remplir les personnes à nommer à certains postes, dont les chargés de mission et les conseillers techniques. Pour ce qui concerne les chargés de mission, ils relèvent du cabinet du ministre. Mais un privé ne peut pas occuper le poste de chargé de mission.
Désormais, chaque ministre a droit à 5 conseillers maximum
E K

 

Encadré

Possibilité pour les gros ministères de créer un poste de Secrétaire général adjoint

Le Secrétaire général relève du ministre. Toutefois, les ministères ne disposant pas de ministre délégué ou de Secrétaire d’Etat et dont les attributions résultent du regroupement de deux ou de plusieurs matières peu connexes peuvent créer, au besoin, le poste de Secrétaire général adjoint chargé d’assister le Secrétaire général dans la gestion administrative et technique du département ministériel.

Commentaires
Numéro d'édition: 436

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.