Jeunesse et entrepreneuriat : L’internet au service du développement commercial

• 500 jeunes initiés à la création et exploitation des sites de ventes en ligne

• Une plateforme numérique d’hébergement et de promotion de e-commerce

La lutte contre le chômage est une lutte continuelle à laquelle souscrit, d’une part, l’Etat, et d’autre part, certaines organisations. C’est dans cette logique qu’est née la plateforme Naagoule avec pour ambition d’utiliser les avantages des nouvelles technologies au service du développement des échanges commerciaux.
Le projet a été présenté aux journalistes le lundi 20 janvier à Ouagadougou, à l’occasion d’un point de presse. Il s’agit d’un projet d’appui pour une formation technique professionnelle qualifiante sur la création et l’exploitation de multi boutiques e-commerce. Il est prévu des formations, notamment, en web marketing, sur l’auto-emploi et le développement de la personnalité, au profit de 500 jeunes. Selon le copromoteur, Karambiri Ismaël : «Cette formation participe à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, en insufflant une dynamique dans les échanges commerciaux au Burkina Faso».
Le projet va se dérouler en plusieurs étapes, dont la formulation et l’application des stratégies permettant aux jeunes de créer une activité commerciale décente et productive.
Après la phase de sélection, les jeunes seront formés à la création des boutiques en ligne sur la plateforme, sur les paramétrages du site et l’insertion des articles (produits). Les 500 jeunes seront aussi outillés sur le web marketing, et le développement de la personnalité. Sur un total de 500 jeunes, 100 ont été subventionnés. Les 400 autres seront sélectionnés par l’Etat et devront s’acquitter de la somme de 100.000 FCFA, soit 50.000 FCFA pour la formation et 50.000 FCFA pour la mise en place des e-boutiques, avec un abonnement de 12 mois. A terme, le projet a pour objectif de mettre en place une boutique de ventes en ligne pour chaque participant. Les promoteurs ont, par ailleurs, insisté sur le fait que leur projet a été transmis aux différents ministères, et espèrent une collaboration de la part de l’Etat. Ils ont aussi affirmé leur volonté de réduire les coûts pour que cela soit plus accessible à tous les jeunes, dans la mesure où le gouvernement subventionnerait l’inscription.

Rachid OUEDRAOGO (Collaborateur)


Une plateforme qui propose une multitude de services

Naagoule est une centrale de commerce en ligne permettant l’achat ou l’échange de biens et services en ligne. Cette passerelle de e-commerce dans laquelle chaque commerçant peut avoir un espace pour proposer ses produits propose plusieurs options. A travers son équipe, la plateforme naagoule permet de gérer les stocks, les annonces, les différentes facturations, les relations avec les clients. Au-delà de cela, elle met en place une campagne de promotion pour soutenir les commerçants qui ont souscrit à la plateforme. Selon Traoré Yaya, la souscription à cette plateforme offre plusieurs avantages tels que la couverture de niche de marché dont l’atteinte serait jugée trop onéreuse par les moyens classiques de commercialisation. Ce canal de distribution facilite l’interactivité, en développant une relation interpersonnelle entre le consommateur et le commerçant. Les promoteurs ont, par ailleurs, insisté sur la viabilité de leur projet et particulièrement la quasi-inexistence de risques majeurs. Il permettra aussi une ouverture de l’économie burkinabè aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Commentaires
Numéro d'édition: 329

One comment

  1. Excellente initiative ! Internet offre des possibilités incroyables avec seulement un ordinateur et un accès à internet… N’oubliez pas le SEO qui sera un incontournable pour votre succès ! Longue vie à votre projet !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.