Le livre blanc indique que chaque pays a ses propres questions de principe et que sur les grandes question de principes, la Chine ne reculera pas. (DR)

Relations commerciales sino-américaines : La Chine dénonce la volte-face des USA

• Une position soulignée dans le livre blanc

• Dans lequel la Chine invite à respecter l’esprit de respect mutuel

• Des frictions que pourrait réduire davantage la croissance économique mondiale

Depuis le 1er juin 2019, les produits chinois arrivant dans les ports américains sont majorés de 25% de droits de douanes. Cette décision prise en début mai et rendue effective le 1er juin, entre dans le cadre du conflit commercial qui oppose les deux puissances. Les biens de consommation, électroniques, immobiliers et électriques sont concernés par cette mesure côté américain.
De son côté, la Chine a décidé d’une hausse de 20 à 25% de droits de douanes sur plus de 60 milliards de dollars de marchandises venant des USA.
Et afin d’exposer son point de vue sur les négociations entre Pékin et Washington, le gouvernement chinois a publié, le 2 juin 2019, un livre blanc sur les négociations économiques et commerciales avec les Etats-Unis. Le document, intitulé la Position chinoise sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines, a été publié par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat. Dans ce document, la Chine dénonce la «volte-face des Etats-Unis sur leurs engagements dans les consultations commerciales sino-américaines».
Composé de 3 sections, le livre blanc évoque les dommages causés par les frictions commerciales provoquées par les Etats-Unis ; la volte-face des Etats-Unis sur leurs engagements dans les consultations et l’engagement de la Chine à mener des consultations crédibles sur la base de l’égalité et du bénéfice mutuel.

L’administration Trump pointée du doigt
«Depuis sa prise de fonction, la nouvelle administration américaine a utilisé le déficit commercial et la propriété intellectuelle comme prétexte pour provoquer fréquemment des frictions économiques et commerciales et a unilatéralement imposé des droits de douanes supplémentaires contre la Chine, forçant la Chine à prendre de fortes mesures pour défendre ses intérêts», a annoncé Wang Shouwen, vice-ministre chinois du Commerce, lors d’une conférence de presse juste après la publication du livre blanc à Beijing.
M. Wang a appelé les Etats-Unis à rejoindre la Chine à mi-chemin, à respecter l’esprit de respect mutuel, d’égalité et de bénéfice mutuel, et à promouvoir conjointement le développement stable et sain des relations économiques et commerciales bilatérales. En ce qui concerne leurs différends et leurs frictions sur le plan économique et commercial, la Chine est disposée à collaborer avec les Etats-Unis pour trouver des solutions, et pour parvenir à un accord mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant. Toutefois, la coopération doit être fondée sur des principes. «Il y a des limites dans les consultations. La Chine ne fera pas de compromis sur les grandes questions de principe. La Chine ne veut pas d’une guerre commerciale, mais elle n’en a pas peur et elle en mènera une si c’est nécessaire. La position de la Chine sur ce point n’a jamais changé», souligne le livre blanc.

Les mesures tarifaires imposées par les Etats-Unis nuisent aux autres
Les mesures tarifaires imposées des Etats-Unis entraînent une diminution du volume des exportations de la Chine vers les Etats-Unis, qui ont chuté de 9,7% en glissement annuel au cours des quatre premiers mois de 2019, diminuant pendant cinq mois consécutifs, selon le livre blanc, citant les données du site de l’Administration générale des Douanes de la Chine. De plus, comme la Chine doit imposer des droits de douanes comme contre-mesure face aux hausses tarifaires imposées par les Etats-Unis, les exportations des Etats-Unis vers la Chine ont chuté pendant huit mois consécutifs.
Le livre blanc souligne que l’incertitude engendrée par les frictions économiques et commerciales entre les Etats-Unis et la Chine a rendu les entreprises des deux pays plus hésitantes à investir. Les investissements de la Chine aux Etats-Unis continuent de baisser et le taux de croissance des investissements américains en Chine a également ralenti.
Les investissements directs des entreprises chinoises aux Etats-Unis se sont élevés à 5,79 milliards de dollars en 2018, soit une baisse de 10% sur un an, indique le livre blanc, citant les données du ministère du Commerce.
En 2018, les investissements américains en Chine se sont élevés à 2,69 milliards de dollars, en hausse de seulement 1,5% par rapport à l’année précédente, contre une hausse de 11% en 2017.
Les perspectives des frictions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis n’étant pas claires, l’Organisation mondiale du commerce a abaissé ses prévisions de croissance du commerce mondiale en 2019 de 3,7% à 2,6%, ajoute le livre blanc, citant un rapport sur les prévisions commerciales de l’OMC publié sur son site.
Les Perspectives économiques mondiales publiées par la Banque mondiale en janvier 2019 ont révisé à la baisse les prévisions de croissance économique mondiale pour 2019 à 2,9%, citant les frictions commerciales continues comme un risque majeur à la baisse. Le Fonds monétaire international a également réduit sa prévision de croissance économique mondiale pour 2019 à 3,3% dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale publié en avril 2019, contre une estimation de 3,6% en 2018, suggérant que les frictions économiques et commerciales pourraient réduire davantage la croissance économique mondiale et affaiblir les investissements déjà faibles.

JB


«L’accusation américaine de vol de propriété intellectuelle, de transfert de technologie forcée de la Chine est sans fondement»

Accuser la Chine de vol de la propriété intellectuelle pour soutenir son propre développement est une invention non fondée, selon le livre blanc.
La Chine a mis en place un système juridique de protection de la propriété intellectuelle conforme aux règles internationales en vigueur et adapté aux conditions nationales du pays.
La conscience de l’importance de la propriété intellectuelle dans le grand public et les milieux d’affaires a augmenté en Chine, la valeur des redevances versées aux détenteurs de droits étrangers a augmenté de manière significative, et le nombre de demandes et d’enregistrements de propriété intellectuelle a bondi, selon le livre blanc.
En 2017, l’investissement total en R&D de la Chine a atteint 1.760 milliards de yuans, se classant au deuxième rang mondial.
Le nombre de demandes de brevet a atteint 1.382.000, se classant au premier rang mondial pour la septième année consécutive. Le nombre de brevets d’invention délivrés a atteint 327.000, en hausse de 8,2% par rapport à l’année précédente. La Chine se place au troisième rang mondial en termes de brevets d’invention valides, précise le livre blanc.

Commentaires
Numéro d'édition: 302

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.