Eau potable : Pluie de forages à l’ouest

• 1.220 forages, 1.220 pompes à motricité humaine et 1.100 superstructures

• Hauts-Bassins, Boucle du Mouhoun Cascades et du Sud-ouest

• 8,243 milliards de FCFA de contrats

Le gouvernement a marqué son accord pour l’attribution des marchés d’infrastructures hydrauliques dans les Régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest au profit de la Direction générale de l’eau potable (DGEP) du ministère de l’Eau et de l’assainissement.
L’accord de ces attributions est intervenu au cours du conseil des Ministres du 13 février 2019. Elle vient valider les résultats de l’Appel d’offres n°2018-003T/MEA/SG/DMP du 06 avril 2018.
D’un montant de 8.243.984.847 F CFA, le financement est assuré par la Banque mondiale. Ces marchés concernent « la réalisation de 1.220 forages, de 90 forages à gros débit, la fourniture et la pose de 1.220 pompes à motricité humaine et la construction de 1.100 superstructures (NDLR: ouvrages de protection des forages)».

Source : Compte rendu du conseil des ministres du 13 février 2019

Un recoupement des chiffres annoncés plus haut et le nombre des forages attribués aux différentes sociétés fait ressortir un écart. Le gouvernement a annoncé 1.220 forages à construire alors que le décompte par entreprises attributaires donne un chiffre de 1.235 forages, soit une différence de 15 forages.
La région de la Boucle du Mouhoun, la plus grande région du pays, bénéficie de plus d’infrastructures avec 445 forages, 45 forages à gros débit, 445 pompes à motricité humaine et 445 superstructures.
Cette région est suivie par celle des Hauts-Bassins. Elle bénéficie de 345 forages, 330 pompes à motricité humaine et 330 superstructures. Quant à la région des Cascades, elle aura 230 forages, 45 forages à gros débit, 230 pompes à motricité humaine et 230 superstructures.
Dans la région du Sud-Ouest, il sera réalisé 215forages, 215 pompes à motricité humaine et 215 superstructures.
Seules les régions de la Boucle du Mouhoun et des Cascades sont bénéficiaires des 90 forages à gros débit.
Les délais d’exécution de ces travaux varient entre 4 et 9 mois. Les accords pour les attributions sont intervenus en ce mois de février et on peut se demander si la saison pluvieuse qui débutera dans 3 à 4 mois ne va pas impacter sur le respect du délai d’exécution par certaines entreprises ?

E K

Commentaires
Numéro d'édition: 286

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.