UBA Burkina : Leo, le banquier virtuel

• Doté d’une intelligence artificielle

• Permet de mener des transactions bancaires sans se déplacer

• Via un compte Facebook actif

Le directeur général de l’UBA, Joël Touré. (DR)

Vous avez marre de passer une demi-journée en banque ? Vous avez envie d’avoir des informations à distance sans vous rendre à la banque? Comment avoir accès à des services bancaires sans se déplacer? A toutes ces questions des clients de banque, l’UBA Burkina Faso apporte désormais une réponse avec son nouveau produit. Il s’agit du banquier virtuel dénommé Leo, qui a été présenté officiellement aux hommes de médias, le 15 juillet 2018, au siège de la direction générale. Leo permet «d’améliorer la qualité de ses services, de donner des informations fiables, sécurisées et de qualité à sa clientèle, et d’avoir de nouveaux clients dans le système de bancarisation dans lequel il s’est engagé».
En d’autres termes, avec Leo, les clients peuvent mener leurs transactions bancaires courantes à partir de leurs comptes Facebook. Il parle trois langues, à savoir le français, l’anglais et le portugais, et il est utilisable par tout le monde, que l’on soit client de l’UBA ou non.
Doté d’une intelligence artificielle, Leo est en mesure de donner des informations aux clients sur leurs comptes bancaires domiciliés à l’UBA Burkina, d’ouvrir à distance des comptes bancaires UBA Burkina (en attendant de compléter les documents physique dans un délai maximum de deux semaines après l’ouverture du compte), d’effectuer des transferts internes et de mener une conversation avec eux. Il permet également, à entendre la directrice de la banque digitale pour l’UBA Burkina, Eliane Ouédraogo, de donner des informations par rapport à l’actualité, au football. «C’est plus qu’un banquier virtuel ; c’est un compagnon qui sera avec les clients, qui leur donnera des informations qu’il faut et qui contribuera aussi à leur épanouissement.
Une nouvelle façon pour nous de donner un message et un autre visage au secteur financier, de démystifier la banque et de contribuer à l’augmentation du taux de bancarisation et de l’inclusion financière», a-t-elle soutenu. «Nous avons jugé opportun de mettre en place un banquier virtuel avec une intelligence artificielle qui a la capacité d’interagir avec tous les clients, qui a la capacité de donner toutes les informations dont le client pourra avoir besoin depuis l’ouverture du compte jusqu’à tout ce qu’il y a comme services que nous offrons au sein de la banque», a expliqué le directeur général de l’UBA, Joël Touré.
A l’entendre, cela a nécessité beaucoup d’investissements et de réflexions pour allier l’intelligence virtuelle à celle de banquier physique. «Mais nous sommes contents de donner un plus aux clients, car ce produit va faire la différence ; parce que nous sommes limités naturellement et on ne peut pas avoir des agences partout. On ne peut pas avoir des gestionnaires de comptes disponibles à tout moment ; on ne peut pas répondre à toutes les sollicitations, et ça crée un problème sérieux en termes de qualité de services. Avec Leo, des informations de base et sensibles peuvent être discutées», s’est-il réjouit. Toutefois, M.Touré a tenu à préciser que Leo n’a pas pour ambition de remplacer la banque : «Il se veut un relais pour donner accès aux différents comptes».

Un système fiable et sécurisé

Concernant la fiabilité du système, le directeur général a assuré qu’il est fiable et sécurisé. «Il a été testé et attesté, et aujourd’hui nous avons pratiquement près de quatre millions de clients qui sont connectés à Leo», a-t-il informé.
A propos des coûts que Leo va engendrer, Joël Touré a montré qu’au niveau de la banque, certains services sont gratuits. «Si ce sont des services qui sont gratuits, Leo les ne rendra pas plus cher. Si le service est payant, il sera également payant chez Leo. Certes, il ne sera pas plus cher chez Leo ; mieux, nous allons travailler à ce que tout ce qui est utilisé par la plateforme ait un tarif préférentiel», a-t-il assuré.


Modalités d’utilisation de Leo

Pour pouvoir utiliser Leo, il faut d’abord avoir un compte Facebook actif et avoir envie de faire de la banque à distance. Ensuite, cliquer sur le lien  https://m.me/ubachatbanking pour activer Leo. Il répondra instantanément aux questions posées et donnera toutes les informations. Pour plus de sécurité, il faut toujours se référer au lien communiqué par la banque et ne jamais rechercher le lien soi-même sur Facebook.

Hannifah SAWADOGO

Commentaires
Numéro d'édition: 260

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.