DossierNos suppléments

2 minutes pour comprendre l’évaluation d’impact

Evaluation avec assignation aléatoire ou évaluation d’impact randomisée sont des expressions compliquées pour définir une logique simple. Si vous souhaitez savoir si un programme est efficace, vous devez le comparer avec un groupe témoin (c-à-d le contrefactuel). Avec la seule évaluation «avant-après», il est impossible de discerner les effets dus au seul programme de ceux dus à des facteurs extérieurs.

Il est donc nécessaire de comparer un groupe bénéficiaire du programme à un groupe représentant «ce qui serait arrivé en absence du programme». Un casse-tête ! Fort heureusement, nous pouvons utiliser l’assignation aléatoire pour scinder un échantillon en deux sous-groupes statistiquement similaires. Par la loi des grands nombres, l’assignation aléatoire (c-à-d tirage au sort) créera deux groupes à la base identiques dans leurs caractéristiques observables et inobservables. Il suffira alors de choisir un de ces sous-groupes, y mettre en œuvre le programme et le comparer après la mise en œuvre à l’autre groupe, en tout point similaire à l’origine, mais désormais diffèrent car il n’a pas reçu le programme. Les jeux sont faits : vous avez évalué l’impact!

Programme de la Conférence 

programme-conference

conferenciers

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page