La COP21, également connue sous le nom de la Conférence sur le Climat à Paris, envisagera d’obtenir, pour la première fois en plus de 20 ans de négociations aux Nations Unies, un accord universel juridiquement contraignant sur le climat, ayant pour but de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C. (DR)

COP 21: une conférence sous haute sécurité

• Du 29 novembre au 11 décembre 2015

• 11.000 policiers et gendarmes mobilisés

Le doute avait plané au lendemain des attentats qui ont fait 130 morts à Paris le 13 novembre, mais la France a tenu à confirmer,, malgré le deuil et les inquiétudes, la tenue de la conférence internationale sur le climat comme prévu, du 29 novembre au 11 décembre. «La France va sans doute vivre l’événement le plus important de ces dernières années (…), c’est aussi la meilleure réponse qu’on pouvait apporter aux attaques terroristes», a souligné d’ailleurs le 24 novembre François Hollande à Washington, après avoir rencontré le président américain. Barack Obama sera d’ailleurs présent, avec 146 autres chefs d’Etat et de gouvernement qui sont attendus le jour de l’ouverture de la COP, le lundi 30 novembre: une participation inédite dans l’histoire des conférences diplomatiques Climat. Quelque 40.000 participants, au bas mot, représentants de 195 pays sont attendus sur le site du Bourget (Seine-Saint-Denis) du 30 novembre au 11 décembre. Beaucoup de monde et de mouvements de foule en perspective.

Le gouvernement français n’a pas pour autant pu faire comme si de rien n’était. Dès le 18 novembre, il a formalisé l’annulation de la grande marche mondiale pour le climat, prévue à Paris le 29 novembre, à cause des risques d’attentats. L’autre marche prévue le 12 décembre subira le même sort. D’importantes mesures de sécurité ont aussi été mises en place, alors que la société civile s’organise pour rester néanmoins visible. Le 25 novembre, les mesures «exceptionnelles» prises ont été détaillées. Quelque 11.000 policiers et gendarmes seront mobilisés, dont 8.000 pour des contrôles aux frontières et 2.800 pour la sécurité du site-même de la COP, au Bourget. En amont de la COP21, la France avait rétabli dès le 13 novembre au matin ses contrôles aux frontières, une mesure permise par le code Schengen. Et à la suite des attentats, «120.000 policiers, gendarmes et militaires» ont été engagés «sur l’ensemble du territoire», a rappelé le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, a pour sa part annoncé que les transports en commun seront gratuits les dimanche 29 et lundi 30 novembre pour «permettre aux Parisiens de se déplacer» pendant les temps forts de la conférence. Elle a demandé aux Franciliens de ne pas prendre leur voiture ces deux jours. «Dans le contexte de menaces très élevées, la réussite de la COP21 passe aussi par la sécurisation optimale de cette manifestation», a déclaré le ministre, rappelant que «tout est mis en œuvre pour sécuriser la conférence».

NK


Maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C

La COP21, également connue sous le nom de la Conférence sur le Climat à Paris, envisagera d’obtenir, pour la première fois en plus de 20 ans de négociations aux Nations Unies, un accord universel juridiquement contraignant sur le climat, ayant pour but de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C.
En début du mois de novembre, l’Office britannique (MET) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM) annonçaient le franchissement en cours ou imminent de deux seuils climatiques importants. Selon les estimations de l’Office britannique, basées sur les neufs premiers mois de l’année, entre janvier et septembre, la moyenne des températures relevées à la surface de la terre est ainsi supérieure de 1,02°C à celle enregistrée, à période équivalente, dans les dernières décennies du 19e siècle. Notons aussi que les négociations climatiques de 2015 qui interviennent coïncident aussi avec le retour de El Niño. Ce phénomène naturel qui revient tous les trois à 7 ans et fait grimper le thermomètre du pacifique tropical, augmente les températures mondiale.

Commentaires
Numéro d'édition: 134

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.