60 millions de F CFA de perte pour Asky

• Près de 10 vols annulés dont certains après décollage

• Plus de 350 passagers directement affectés

La compagnie sous-régionale Asky Airlines a enregistré près de 10 vols annulés dont certains après décollage et mise en route vers Ouagadougou pendant la période du coup d’Etat manqué qui a conduit à la fermeture de l’aéroport de Ouagadougou à 3 reprises. «Ces annulations pour cause de fermeture de l’aéroport et de couvre-feu suite au coup d’Etat ont affecté plus de 350 passagers directement, sans compter ceux qui ont dû reporter leur plan de voyage», a-t-on appris auprès de représentation de la compagnie à Ouagadougou.

Ces annulations ont engendré de nombreuses pertes parce que des sièges qui auraient pu être vendus à d’autres passagers se sont retrouvés vides. La compagnie a estimé à environ 120.000 US Dollars (plus de 60 millions de FCFA) le manque à gagner.
Cependant, Asky n’est pas restée sans chercher des solutions pour satisfaire sa clientèle.
C’est ainsi qu’elle a activé: «Au sein de nos représentations, les cellules de communication destinée aux passagers», précise-t-on. «L’information étant au cœur des opérations, il fallait informer, protéger les passagers, déployer des ressources additionnelles pour gérer les passagers déjà arrivés à l’aéroport ou au beau-milieu de leur voyage pour se rendre compte de l’impossibilité de continuer sur Ouaga», poursuit notre source. Autre stratégie développée, des cellules d’accompagnement ont été mises en place à Lomé surtout avec le groupe des athlètes burkinabè revenant des jeux africains de Brazzaville. Un changement de type d’appareil, du Q400 pour le B737, a été opéré pour les premiers vols après la reprise pour permettre de canaliser le flux de passagers restés en rade. Il est à signaler le bon comportement des passagers par rapport à la situation qui prévalait.
En rappel, Asky Airlines a commencé ses activités en janvier 2010. Avec une flotte composée de 3 Boeing 737-700 de 115 places et de 4 Dash 8 Q400 fabriqués par Bombardier, de 67 sièges.
La compagnie dont le siège est à Lomé dessert de nos jours 22 destinations. Asky opère 208 vols hebdomadaires sur ce réseau avec une moyenne de 10.000 passagers transportés par semaine, selon son site web. La compagnie aérienne Asky Airlines a obtenu sa certification IOSA en début octobre 2015 de la part de l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Elie KABORE


 

L’aéroport de Ouagadougou fermé à 3 reprises

Durant la crise, l’aéroport de Ouagadougou a été fermé à 3 reprises. Dans un premier temps, le Conseil national pour la démocratie (CND) a mis en place un couvre-feu de 19 heures à 6 heures du matin, et a procédé à la fermeture immédiatement de toutes les frontières dès le 17 septembre 2015. Cette dernière mesure sera levée le 19 septembre 2015.
Ensuite, l’ASECNA du Burkina Faso a observé une grève de 48 h, répondant à l’appel des syndicats burkinabè qui avaient décrété une grève illimitée de protestation contre le putsch.
Enfin, pendant l’assaut contre le camp Naba Koom II, l’armée nationale, par mesure de prudence, a procédé à la fermeture de l’aéroport de Ouagadougou.

Commentaires
Numéro d'édition: 129

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.