Management des services : La Sonabhy outille ses cadres

• Signature d’une convention avec le personnel

• Des critères d’appréciation basés désormais sur la performance

Notoriété et maturité. C’est le niveau qu’a atteint la Société nationale burkinabè d’ hydrocarbures (Sonabhy). Après 30 ans d’approvisionnement continu des populations en hydrocarbures, elle a marqué une halte pour célébrer cet anniversaire il y a quelques jours. Moment de diagnostic et de prospection, la Nationale des hydrocarbures entend s’afficher comme une entreprise citoyenne, avec en toile de fond des services de qualité en adéquation avec les attentes de ses partenaires. Pour l’équipe dirigeante, il n’est pas question de baisser la garde. Pour ce faire, il faut accroître ses performances pour que l’entreprise continue d’apporter «le bonheur» aux populations. Pour maintenir ce cap et améliorer ses prestations, elle a organisé le 13 juin 2015, à Ouagadougou, une convention du personnel. Le clou de cette activité s’est traduit en une formation en management des services.

C’est une initiative qui a rencontré l’assentiment des agents. Leur représentant, Alassane Tapsoba, au nom de ses collègues, a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette formation. Car, celle-ci les prépare à mieux faire face aux exigences du moment. Selon lui, le management est un outil efficace de travail pour toute entreprise. «Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas là où il va», fait remarquer Alassane Tapsoba. A l’endroit de ses collègues, il a déclaré que la réussite du mandat du directeur général leur incombe également. Les mêmes souhaits ont été émis par Gaston Kambou, coordonnateur général des festivités.

«Plus rien ne sera comme avant»
Dans un discours franc et sans langue de bois, le directeur général de la Sonabhy, Gambetta Aboubakar Nacro, a demandé aux agents de redoubler d’effort et d’ardeur au travail pour confirmer la place que mérite la Sonabhy. La rigueur, l’abnégation, le respect strict des valeurs, etc. sont gages de ce succès. «Il faut que vous soyez maintenant sévères à l’égard de vous-mêmes», insiste-t-il. Le slogan « Plus rien ne sera comme avant» fait son bonhomme de chemin à la Nationale des hydrocarbures.
Tout en encourageant le personnel, Gambetta Aboubakar Nacro souligne que, désormais, les critères d’appréciation seront basés sur la performance. Cette performance s’acquiert à travers la formation continue. Cela, poursuit-il, permet aux agents de renforcer leurs capacités et d’améliorer leurs pratiques quotidiennes. Selon Gambetta Aboubakar Nacro, les agents qui ne se forment pas n’auront plus leur place au sein de la Sonabhy. La formation devient indispensable pour être au diapason des nouveaux outils de travail. Les communications sur la sensibilisation au management de la qualité et le contrôle de gestion ont familiarisé les travailleurs avec la politique qualité de la maison et les objectifs y afférents.
La réalisation de ces objectifs peut avoir un impact positif sur la qualité des prestations, l’efficacité opérationnelle et les performances financières. C’est à ce prix que la Sonabhy va accroître son chiffre d’affaires, demeurer une entreprise citoyenne via des stratégies innovantes en adéquation avec les attentes de ses partenaires. Cette convention du personnel a été précédée d’une cérémonie de décoration, présidée par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (Mica), Hyppolite Dah. A cet effet, les mérites de 10 agents ont été reconnus pour leurs services.
Christophe BANGRE


Contrat d’objectifs!

«Nous avons compris l’exigence», foi de Gambetta Aboubakar Nacro, directeur général de la Sonabhy. Pour gagner ce pari, la Sonabhy compte sur la complicité de ses collaborateurs que sont les fournisseurs, les dépôts côtiers, les transporteurs, les chauffeurs, les clients, etc. C’est d’ailleurs avec ceux-ci que Gambetta Aboubakar Nacro et les siens, sur la base d’un contrat d’objectifs, ambitionnent de mettre permanemment à la disposition des consommateurs des produits de qualité irréprochable. Entreprise citoyenne, la Sonabhy fait parler d’elle à travers ses résultats qui témoignent de tout le bien dont on pense d’elle.

Commentaires
Numéro d'édition: 116

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.