Bizarre

La 30e AG des sociétés à capitaux publics s’est achevée le 24 juin 2022. 22 sociétés, dont 3 établissements de prévoyance sociale, ont accru leur contribution au budget de l’Etat de 18%, le portant à 375,5 milliards en 2021, contre 318 en 2020. Cette performance est portée par 19 entités.
Les canards boiteux cette année sont SONATER, ACOMOD et SOGEMAB. Si la situation de SONATER parait conjoncturelle (retard de livraison d’équipements agricoles et de provision), pour les deux autres, les causes semblent plus profondes. Le même argument revient depuis quelques années : insuffisances de conventions ou de portefeuilles et un contrat-plan avec l’Etat inopérant.
Ces sociétés sont nées de la volonté de l’Etat d’avoir un bras armé dans ces secteurs stratégiques que sont l’approvisionnement et le contrôle de la qualité des équipements bio-médicaux et l’approvisionnement en équipements agricoles du monde rural. Et cela, pour avoir le contrôle de la situation et mettre en œuvre sereinement sa politique. Mais, ces structures peinent à exister, alors que l’activité dans leurs secteurs respectifs prolifère via des marchés …publics. Bizarre tout de même.
Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 445

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.