L’auteur de l’œuvre, Philippe Nion, a remis un ouvrage au Directeur général de l’ENAREF, Adama Badolo. (Ph. Yvan Sama)

ENAREF: Première conférence publique

• Sur le thème des innovations dans la gestion des finances publiques

• Poursuivre autrement le partage des connaissances

• Elle s’inscrit dans l’innovation

L’auteur de l’œuvre, Philippe Nion, a remis un ouvrage au Directeur général de l’ENAREF, Adama Badolo. (Ph. Yvan Sama)

La réputation de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) dépasse aujourd’hui les frontières du Burkina Faso. Elle est reconnue comme un cadre d’excellence de formation des futurs cadres du monde des finances des pays africains. Au nom de cette continuité d’excellence de renforcement des connaissances, l’ENAREF a décidé de s’inscrire dans l’organisation périodique des conférences publiques, des colloques ou séminaires pour un partage de connaissance sur les questions des finances publiques avec les élèves de l’école et toutes les personnes intéressées. 

Pour cette première sortie, c’est une salle de conférences de l’Ecole nationale des régies financières qui a refusé du monde le jeudi 28 janvier 2021 à Ouagadougou. Et pour cause, le thème débattu est d’actualité et pertinent et le présentateur est une référence dans le paysage financier.  ‘’Principales innovations dans la gestion des finances publiques impulsées par la Loi organique loi des finances (LOLF) et ses textes subséquents’’, c’est le thème qui a été développé par l’inspecteur du Trésor, Philippe Nion. Celui-ci occupe actuellement le poste de conseiller à la Cour des comptes du Burkina Faso. Le Directeur général de l’ENAREF, Adama Badolo, a rappelé que ce cadre d’échange et de débat était une opportunité offerte à des collègues qui ont réfléchi sur des thématiques de partager les fruits de leurs réflexions avec les autres acteurs de la finance publique. Il mentionne que cette conférence publique est une première qui va se poursuivre au grand plaisir du monde des finances.  Il faut noter qu’avant cette conférence publique, Philippe Nion a dédicacé son nouvel ouvrage intitulé ‘’Finances publiques: Le manuel du financier burkinabè’’. Une œuvre de 199 pages qui a été présentée par le  Contrôleur général d’État, Luc Marius Ibriga.  Il y avait à cette cérémonie, le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, qui est aussi le préfacier du livre. o

RD

Commentaires
Numéro d'édition: 378

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.