De Bonnes Sources

• Attaque du convoi minier de Boungou: sur 240 personnes transportées, 39 personnes ont perdu la vie
Le Président-Directeur général (PDG) de la Société d’exploration minière en Afrique de l’Ouest (SEMAFO INC), Benoît Desormeaux, a séjourné, la semaine dernière, au Burkina Faso. Le 11 novembre 2019, il a été reçu par le Premier ministre, Christophe Joseph-Marie Dabiré, en compagnie du président du Conseil d’administration (PCA) de SEMAFO/Burkina, Elie Justin Ouédraogo, et de l’Ambassadrice du Canada au Burkina, Carol McQueen. La délégation était venue apporter le soutien de sa société aux familles des victimes et au peuple burkinabè, après l’attaque d’un convoi de cars de la mine d’or de Boungou, qui a fait 39 morts et une soixantaine de blessés. Profitant de cette visite, Benoît Desormeaux a fait le point de la situation. Ce jour, 240 personnes (employés, fournisseurs) étaient transportées par le convoi des 05 cars. 39 d’entre elles ont perdu la vie suite à l’attaque et une soixantaine est blessée, et une personne manque toujours à l’appel. Les activités sont suspendues sur le site. La reprise sera effective une fois toutes les mesures sécuritaires réunies.

• Le président du Faso rencontre le Conseil supérieur de la magistrature
Le président du Faso a tenu, le 14 novembre 2019, une rencontre statutaire avec le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). A l’ordre du jour de cette rencontre, l’examen de deux rapports. Le premier relatif à l’indicateur de performance de la Justice et le second, sur l’état des lieux et les perspectives de la Justice burkinabè.
Pour le premier président de la Cour de cassation, président du Conseil supérieur de la magistrature, Mazobé Jean Kondé : « L’indépendance du juge n’est ni un privilège, ni une prérogative du juge en tant que personne. Il s’agit plutôt d’une responsabilité qui est imposée à chaque juge pour lui permettre de statuer sur un différend, honnêtement et impartialement, en se fondant exclusivement sur le droit et les faits, sans être soumis à des pressions ou influences extérieures, et sans craindre l’ingérence de quiconque ».

• Brakina: Pozmentier répond à Zaïda
Les Brasseries du Burkina Faso (Brakina) ont organisé le 12 novembre 2019, la présentation de sa politique RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise). A l’occasion de ce point de presse, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) s’est exprimée à travers son président Pascal Zaïda. Ce dernier a notamment, exposé des préoccupations et irrégularités telles que : la fraude de la bière ghanéenne, le changement du goût de la Guinness (…). Le Directeur général de la Brakina, Marc Pozmentier, à la suite de ce dernier, fait un démenti sur les allégations selon lesquelles le goût de la Guinness serait diffèrent en soutenant que la marque Guinness étant une marque à part, et qu’il y a régulièrement des contrôles faits sur le produit. Il a, par ailleurs, déploré le fait que la Ligue des consommateurs ne lutte pas contre la fraude, car ses auteurs n’ont aucune politique RSE et ne payent aucune taxe au Trésor public.

• DGI : de bonnes perspectives ?
Le Directeur général des Impôts a adressé une lettre circulaire de félicitations aux travailleurs pour les performances réalisées courant les mois de septembre et d’octobre. Il a salué la capacité de ses agents à se surpasser pour le bien-être du peuple, et les a invités à relever les défis des deux prochains mois pour tenir l’objectif global annuel. Aucun chiffre n’est encore rendu public pour permettre d’appréhender ces performances.
De son côté, le Groupe d’action pour la promotion du civisme fiscal (GAPCF), au regard des bons chiffres annoncés, a adressé un bravo collectif aux agents et aux contribuables  sur sa page Facebook : « Bravo à tous les agents et surtout félicitations à tous ces contribuables civiques pour leur contribution au développement économique et social de notre pays »

• BCEAO : deuxième Semaine de l’inclusion financière
La deuxième édition de la Semaine de l’inclusion financière organisée par la BCEAO se tient du 18 au 23 novembre 2019 à Ouagadougou, à l’instar des autres pays membres de l’UEMOA.
La  cérémonie de lancement  est prévue le lundi  18 novembre 2019,  dans les locaux de l’Agence principale de la BCEAO de Ouagadougou.
Une foire est organisée à cet effet à la Maison du peuple ainsi qu’une campagne de sensibilisation sur l’éducation financière.

Commentaires
Numéro d'édition: 320

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.