Service minimum

Janvier, février. On a cru un moment que le mois de mars allait aussi passer sans ce nouveau gouvernement annoncé depuis début décembre. Il est enfin là. Mais ceux qui attendaient un tremblement de terre en auront pour leurs frais.
Seulement deux départs et cinq arrivées. Du côté des partants, une surprise quand même, celui du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Michel Filiga Sawadogo. Membre du bureau politique du parti présidentiel, c’est le seul poids lourd qui est passé à la trappe.
S’il y en a un qui monte en grade, c’est bien l’ancien ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle qui troque son costume contre celui stratégique de la Défense.
Au titre des nouveaux membres, Siméon Sawadogo, ancien député et ancien gouverneur de la région de l’Est, hérite du strapontin de l’Administration du territoire, fruit de la scission faite de la Sécurité, alors chapoté par Simon Compaoré.
Le ministère l’Energie, des Mines et des Carrières a été scindé en deux. Si Alfa Oumar Dissa conserve l’Energie, les Mines et les Carrières reviennent à Oumarou Idani, précédemment député à l’Assemblée nationale.
A l’arrivée, c’est un gouvernement Thiéba II alourdi de quelques membres, mais qui garde son ossature, pour aborder l’an II d’un mandat présidentiel dont on attend qu’il mette les pleins gaz, après deux mois d’attente.
On est tenté de dire: tout ça pour ça? On aura une fois de plus perdu un précieux temps dans l’entame de l’an II du mandat du président Kaboré, avec un remaniement pour rien, parce qu’à minima. L’erreur, c’est d’avoir confirmé un tel remaniement à un moment où le peuple s’attendait à un véritable séisme politique au sein de la majorité. Il faut croire que les choses sont rentrées définitivement dans l’ordre.
Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 195

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.