Africallia 2016 : Engagements tenus

• 5.011 rendez-vous formels

• Chine Taïwan et la Tunisie en tête de peloton

 

Les organisateurs l’avaient promis: faire le tour du monde en 48h et en un seul lieu, grâce à Africallia, le Forum ouest-africain de développement des entreprises.
Il a permis de rencontrer au même endroit une masse critique d’entreprises venant d’horizons divers. En effet, la 4e édition d’Africallia a regroupé 449 participants représentant 378 entreprises, soit 175 entreprises du Burkina Faso et 203 entreprises étrangères. Durant les 48 h qu’a duré Africallia, ce fut au total 5.011 rendez-vous formels qui ont été organisés.
Les rencontres B 2 B qui constituent la phase la plus essentielle des différentes éditions d’Africallia qui se succèdent ont été jugées fructueuses. La Chambre de commerce, organisatrice de cet événement, confie qu’à ce niveau, le taux de satisfaction a atteint 87%, contre 94% de taux de satisfaction pour l’organisation globale du forum. Africallia a donc ouvert les portes de l’Afrique de l’Ouest aux entreprises du monde entier, à la recherche de partenariats commerciaux, techniques ou financiers. La délégation venue de Chine Taïwan fut la plus importante de tous les pays participants. Avec 42 participants venus de 38 entreprises, Taïwan a frappé un grand coup et est reparti satisfait avec la promesse d’être au 5e rendez-vous. La Tunisie a été le pays africain qui a amené le plus de participants à Africallia 2016. Côté Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire bat le record. Il n’y a pas de doute : les stratégies de partenariats sont incontournables pour les entreprises, notamment les PME/PME, afin d’atteindre les objectifs de compétitivité par le développement des compétences managériales, la maitrise des cours de production et le renforcement de l’innovation technologique. Le représentant de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Adama Traoré, l’a du reste rappelé au souvenir des participants à Africallia 2016. Des conférences sur la problématique de la maitrise de l’énergie au village des partenaires et des experts, Africallia 2016 aura tenu toutes ses promesses. Ce rendez-vous des hommes d’affaires aura été une belle tribune pour qu’il soit rappelé la nécessité de l’ouverture vers les autres, «afin d’atteindre les objectifs de compétitivité par le développement des compétences managériales, la maitrise des cours de production et le renforcement de l’innovation technologique».
Le Directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Franck Tapsoba, au cours d’une conférence de presse –bilan tenue le 10 mars dernier , a confié qu’un budget de 416 millions de FCFA a été alloué au forum. Pour lui, la Chambre de commerce poursuivra sa mission d’accompagnement et d’assistance aux entreprises afin qu’elles soient de plus en plus performantes et compétitives. Le pari de 2016 est gagné. Les yeux sont désormais tournés vers la 5e édition en 2018.

Alexandre Le Grand ROUAMBA


 

Les statistiques de la 4e édition

449 participants représentant 378 entreprises, dont 203 entreprises étrangères de 22 pays (Belgique, Bénin, Biélorussie, Canada, Congo RDC, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Egypte, France, Italie, Liban, Luxembourg, Mali, Niger, Nigeria, Pays-Bas, Russie, Sénégal, Taïwan, Togo, Tunisie et Turquie) et 175 entreprises du Burkina Faso.
Plus forte délégation étrangère: République de Chine Taïwan avec 38 entreprises et 42 participants. Plus forte délégation africaine: Tunisie. Plus forte délégation de l’Afrique de l’Ouest: Côte d’Ivoire. Pays ayant participé pour la première fois : Russie, Biélorussie, Italie et les Pays-Bas.

Commentaires
Numéro d'édition: 149

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.