• Les élections officiellement fixées au 11 octobre 2015
Les deux décrets fixant officiellement le premier tour des élections présidentielle et législatives cumulées au Burkina Faso au 11 octobre prochain ont été publiés le 15 juillet dernier,. e premier décret adopté en Conseil des ministres porte «convocation du corps électoral pour les élections législatives 2015» pour «le dimanche 11 octobre 2015». Le second convoque les électeurs pour le premier tour de l’élection présidentielle également pour «le dimanche 11 octobre 2015, sur toute l’étendue du territoire national».

• Avenue Nelson Mandela à Bobo: le bitumage dans 5 mois
La question du bitumage des avenues Nelson Mandela et Ouezzin Coulibaly de Bobo continue de faire des gorges chaudes. Afin d’éclairer les lanternes de la population sur cette situation, une délégation du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports a animé un point de presse le 10 juillet 2015 à Bobo-Dioulasso. Le directeur général des routes, Hamadé Bagaya, a expliqué que cet ouvrage qui va coûter à l’Etat burkinabè la somme de 2.512.534.095 F CFA (budget 2015) a connu d’énormes difficultés de démarrage. Malgré la résiliation du marché avec le premier attributaire, Futuris/Elite Group Btp pour défaillance; et la réattribution à la Compagnie générale des entreprises (Cge), le chantier aura connu tout de même une lenteur dans son installation, due à plusieurs facteurs. Aujourd’hui, tout est fin prêt pour le démarrage effectif des travaux, dans les 10 jours qui vont suivre. Le délai d’exécution est de 5 mois.

• Mondial féminin 2016:les Burkinabè s’imposent face aux Algériennes
La sélection féminine burkinabè de football entame très bien les éliminatoires du mondial 2016 en Papouasie Nouvelle-Guinée, en s’imposant, le 12 juillet dernier, au stade Omar Hamadi de Bologhine, face à l’Algérie (2-1). Une victoire qui augmente considérablement leurs chances de qualification, puisque pour se qualifier, les Algériennes devront s’imposer, lors du retour prévu le 25 juillet à Ouagadougou.

• La Bad appuie le secteur de l’énergie
Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, le 10 juillet 2105, l’octroi d’un don d’un montant de 25,35 millions d’euros au Burkina Faso. Accordé via le guichet africain de développement (Fad), ce fonds est destiné à financer le Programme d’appui budgétaire au secteur de l’énergie (Pase). Le Burkina fait face à une forte demande due notamment au développement des activités économiques et minières, à la croissance démographique et à une urbanisation galopante. Au cours des dix dernières années, la demande nationale d’énergie électrique s’est accrue d’environ 13 % par an en moyenne, alors que l’offre disponible n’a augmenté que de 8 %.
Le Programme répond aux orientations de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (Scadd) 2011-2015, adoptée par le gouvernement burkinabè fin 2010.

• Lutte contre la maladie: plus de 22 milliards pour le Burkina
Du fait de son inscription sur la liste des 17 pays devant profiter de l’initiative américaine Global Health Security Agenda, le Burkina bénéficiera d’un appui financier de 15,5 milliards de FCFA. Ces fonds seront investis en vue de préparer le pays à riposter contre des risques potentiels de maladies infectieuses. Selon l’ambassadeur américain, Tulinabo Mushingi, qui a en fait l’annonce lors de la fête du 4 juillet 2015, dès le mois d’août, des experts des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Cdc) viendront à Ouagadougou pour travailler avec le ministère de la Santé en vue de renforcer les capacités de ce département. Par ailleurs, le partenaire américain prévoit un investissement de 7 milliards de FCFA dans la lutte contre le paludisme.

Commentaires
Numéro d'édition: 119

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.