• Environ 70% des décès
infantiles sont dus aux maladies «évitables»
C’est l’annonce faite par le ministère en charge de la Santé dans un communiqué publié le 3 juin dernier. Ce sont les enfants des familles les plus pauvres qui courent plus le risque de mourir avant l’âge de 5 ans, avec un taux de 50% plus élevé que ceux des familles les plus riches, indique le communiqué.
Le taux de mortalité néonatale était de 28 pour 1.000 naissances vivantes en 2012, celui de mortalité des enfants de moins de 5 ans se situe à 102 pour 1.000, tandis que le ratio de mortalité maternelle était de 300 pour 100.000 naissances vivantes en 2010, selon le texte.
Le ministère de la Santé déclare prendre la problématique à bras-le-corps en travaillant à augmenter le nombre des structures de soins dans les sous-secteurs public, privé et traditionnel.

• Élections: le geste de l’Uemoa
La Commission de l’Uemoa apporte un appui d’un milliard de F CFA à l’organisation des élections en octobre prochain au Burkina Faso.
Ce geste s’inscrit dans le cadre de l’appui de la Commission de l’Uemoa aux processus électoraux dans les Etats membres. Le chèque a été remis le 5 juin 2015 à Ouagadougou par le président de la Commission, Cheikhe Hadjibou Soumaré, au ministre de l’Economie et des finances du Burkina Faso, Jean-Gustave Sanon.

• Une mission commerciale
burkinabè à Taïwan en juillet prochain
La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (Cci-BF), en collaboration avec la Société nationale burkinabè d’électricité (Sonabel), organise une mission de prospection et de recherche de partenariats d’affaires à Taïwan, du 18 au 27 juillet prochain.
La participation au voyage est ouverte prioritairement aux entreprises évoluant dans le secteur de l’énergie (électricité et énergie solaire), même si les hommes d’affaires porteurs de projets d’investissement matures dans d’autres secteurs d’activités peuvent également y participer.

• Sonabhy: 7 milliards de F CFA de résultat net
C’est le chiffre que va présenter la Sonabhy lors de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat prévue pour ce mois de juin. Malgré ce regain de trésorerie, la société que dirige Gambetta Aboubacar Nacro a dû verser pas moins de 8 milliards de F CFA de frais bancaires.
«On n’avait pas le choix. Il fallait emprunter pour acheter le produit et satisfaire les consommateurs et Sonabel. C’est cher, mais c’est le prix à payer. Sinon, on aurait pu avoir plus de bénéfices. Et ces bénéfices repartent dans les caisses de l’Etat. Malheureusement, les perspectives ne sont pas bonnes parce que l’année prochaine, il faudra encore emprunter», affirmait le Dg. Mais il n’y a pas de découragement qui vaille. Pour M. Nacro, «de mon point de vue, nous devons être fiers de ce que la Sonabhy a pu réaliser jusque-là et qui, malgré les difficultés, assure l’approvisionnement afin d’éviter les ruptures. Je ne voudrais pas faire de comparaisons avec les mauvais exemples. Mais regardez autour de nous. Il ne faudrait pas s’auto-flageller».
• Etalons/Comores : des joueurs optimistes
Le 13 juin prochain, à 18h, les Etalons disputeront la première phase des éliminatoires de la coupe d’Afrique de football contre les joueurs des Comores. Ce sera probablement le baptême de feu pour Yves Benoît Bationo. Pour lui : «Il est très important de gagner son premier match». Abdul Aziz Kaboré, lui, essaie de ne pas trop stresser : «Je ne me mets pas la pression pour ce match. Je me dois seulement de bien me concentrer, écouter les conseils de mes aînés et espérer une victoire pour commencer ces éliminatoires». S’il y a un ancien qui a hâte de signer son retour après sa blessure, c’est bien Jean-Noël Lingani. Et Bertrand Traoré de conclure: «On se prépare pour la victoire».

• Entreprises : formation gratuite à la Chambre de commerce
Le bureau Veritas et la Chambre de commerce organisent deux sessions de formation gratuites au profit des entreprises de la place sur les questions de qualité-hygiène-sécurité et environnement. La formation vise les chefs d’entreprise et les responsables en charge de ces questions. Date à retenir: 10 juin à Ouagadougou et 12 juin à Bobo-Dioulasso.

Commentaires
Numéro d'édition: 113

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.