Mine d’or de Karma : True gold de nouveau en chantier

• Le plan de relance en marche

• Aucune incidence sur la mosquée de Ramatoulaye

• La première coulée dans 10 mois

Le plan de relance de la mine d’or de Karma, détenue par True gold mining Inc., a été mis à jour. Dans un communiqué sur son site, le 2 mars dernier, la société dit travailler à optimiser la relance pour une première coulée prévue pour dans 10 mois.

En décembre 2014, True gold avait engagé un peu plus de 61,7 millions de dollars dans la mine d’or et dépensé 131,5 millions de dollars. C’était sans compter avec les dépenses engagées après les manifestations des populations en fin janvier. Ces dernières avaient détruit certains équipements, ce qui avait obligé la mine à fermer. Cette facture s’élève aujourd’hui à 6,1 millions de dollars Us. «Environ 2 millions de dollars seront récupérés à travers plusieurs contrats d’assurances», ajoute la société dans son communiqué.
Jusqu’à ce que les travaux reprennent, True gold avait, dans le but de limiter les dépenses en capital, institué un arrêt te travail tel que prescrit en vertu des lois du travail en vigueur au Burkina. Cette mesure a permis à la société de fournir une aide financière à ses employés lors de l’arrêt, mais aussi de préserver le capital et redémarrer les opérations.
Concernant les manifestations des populations, True gold affirme que les discussions se poursuivent. Pour preuve, le ministre des Mines a organisé une conférence de presse en février pour rassurer les communautés locales que la construction ainsi que les opérations minières n’auront aucune incidence sur la mosquée de Ramatoulaye.
Une lettre a même été remise au Cheick de Ramatoulaye par le ministre, contenant la même assurance.
Pour Mark O’Dea, président exécutif, président par intérim et chef de la direction de True gold, «nous progressons rapidement vers la reprise des activités à Karma. Au cours des dernières semaines, nous avons été particulièrement touchés de voir un certain nombre de parties prenantes locales influentes faire le plaidoyer en notre nom. Elles partagent notre engagement à parvenir à un règlement durable et établir une base de compréhension mutuelle et de confiance avec les communautés».
«Nous travaillons à une solution de long terme, soit 15 à 20 ans, qui établit une relation de confiance avec les parties prenantes», a ajouté O’Dea.
True Gold Mining Inc détient à 90% le projet Karma et table sur une mise en valeur à ciel ouvert et par lixiviation low-cost de la mine pour une production d’environ 150.000 onces en 2016. Le projet rapporterait environ 621 millions $ au gouvernement du Burkina Faso, sur l’ensemble de la durée de vie de mine à travers des redevances sur fonderie, la fiscalité et un intérêt passif de 10 %.
La mine fournira également d’importants investissements dans l’infrastructure locale, l’éducation et l’approvisionnement en eau. Karma comprend six permis d’exploration (Goulagou, Rambo, Kao, Rounga, Youba et Tougou) couvrant au total 856 km², avec plus de 40 objectifs de grande priorité à des teneurs élevées en or.

NK


A la recherche d’un nouveau Dg

Dans le communiqué sur la relance des activités de construction de la mine, True gold est revenue sur la recherche d’un nouveau directeur général pour la mine de Karma.
«En ce qui concerne la recherche continue d’un nouveau directeur général par la société, True gold a été impressionnée par le nombre et la qualité des candidats, et est maintenant à l’élaboration d’une liste restreinte de candidats. Ce processus sera terminé bientôt», peut-on y lire.o

Commentaires
Numéro d'édition: 100

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.