Recettes douanières : un premier semestre performant

• 423,55 milliards de FCFA engrangés
• 119 ,29 de taux de réalisation
• Les raisons de cet exploit

Adama Nana; DG des Douanes du Burkina. son équipe est sur une bonne lancée

Début juillet 2022, le Conseil des ministres annonçait des chiffres très encourageants en termes de mobilisation des recettes au titre du 1er semestre 2022. L’ensemble des régies des recettes ont affiché un total de mobilisation de 1.111,06 milliards FCFA soit un taux de recouvrement de 110,86%. Parmi les acteurs de cette performance figure en bonne place la direction générale des douanes. Celle-ci a plus que tiré son épingle du jeu en réalisant un recouvrement de 423,55 milliards de FCFA de recettes sur une prévision de  354,99 milliards de FCFA . Affichant un excédent en valeur nominale de 68,5 milliards de FCFA avec  un taux de réalisation de 119,29%.

Comparé au recouvrement de l’année 2021 au premier trimestre, les chiffres indiquent une progression de 34,71%. Ce qui est une hausse sensible

Selon les prévisions de recettes inscrites dans la loi de finance initiale pour l’année 2022 ; il était attendu des Hommes du DG Adama Nana le montant de 772,49 milliards de FCFA de recettes douanières. Si on rapporte ces résultats du premier semestre à l ’objectif annuel. La direction générale des douanes est à un niveau d’exécution de 54,82%.

Ces 423,55 milliards de FCFA de recettes recouvrées se décomposent par nature  de taxes majeures suivantes :

– de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) = 205,95 milliards de FCFA

– des droits de douane = 104,92 milliards de FCFA

– de la taxe sur les produits pétroliers (TPP)= 70,31 milliards de

FCFA

La taxe sur les produits pétroliers a rapporté 70
mlliards FCFA

Ces résultats sont le fruit d’un certain nombre de facteurs. Malgré le contexte d’insécurité persistante, les trois corridors principaux qui desservent le pays fonctionnent toujours et permettent de faire tourner la chaine des échanges commerciaux ; donc des recettes de porte. Mais, il y a d’autres facteurs explicatifs selon le rapport de performance que nous avons pu consulter

Il s’agit entre autres de la nouvelle dynamique impulser par le nouveau patron des gabelous ,  Adama Nana et de : «

– la priorité accordée à lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité en douane à travers la mise en œuvre du programme anti-corruption et promotion de l’intégrité de l’Organisation mondiale des douanes ; – la modification à la hausse de la structure des prix des hydrocarbures (annexe 2) ,  de  la réintégration de la perception de la TVA sur les déclarations des sociétés minières  et l’ amélioration de la prise en charge des marchandises par le déchargement des cargaisons à plus d’un article.

Pour le second semestre la cible est un recouvrement de  349 milliards de FCFA.  Et les conclusions du rapport de performances : «   si la tendance positive se maintient, il n’y a pas de doute que la cible de 772,49 milliards serait atteinte voire dépassée ».

 

Commentaires
Numéro d'édition: 449

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.