Les plaquettes de cocaïne dissimulées dans des cavités de la fourgonnette. (DR)

Cocaïne: saisie historique à Bobo

• 115 kilogrammes d’une valeur de plus de 7 milliards FCFA

• La cargaison avait pour destination le Ghana

Sansan François d’Assises Kambou, Directeur régional des Douanes de l’Ouest. (DR)

La Brigade mobile des Douanes de Bobo a saisi, le jeudi 19 mai 2022, une importante quantité de drogue suite à un contrôle sur la route nationale numéro 1. A cet effet, une conférence de presse a été organisée ce mercredi 25 mai 2022, en vue de mieux élucider les faits.

Les plaquettes de cocaïne dissimulées dans des cavités de la fourgonnette. (DR)

Ce sont au total 96 plaquettes de cocaïne d’un poids de 115,158 kilogrammes et d’une valeur estimée à 7.553.869.621 FCFA qui ont été saisies par la Brigade mobile des Douanes de Bobo le jeudi 19 mai dernier. Une saisie survenue lors d’un contrôle routier sur l’axe Bobo-Dioulasso-Ouagadougou, sur un véhicule d’immatriculation étrangère. Sans doute, la plus importante de la décennie, cette saisie est qualifiée par le Directeur régional des Douanes de l’Ouest, Sansan François d’Assises Kambou, de « saisie record », car elle est la plus importante jamais réalisée dans notre pays et même dans la sous-région depuis 2010. En effet, pour acheminer ce produit prohibé jusqu’à sa destination finale, la cocaïne avait été dissimulée dans des cavités spécialement aménagées d’un véhicule de type fourgonnette qui, selon le conducteur, aurait quitté la Sierra Leone et serait en partance pour le Ghana et transportant des sacs de farine de manioc. « Ainsi, le véhicule avec son chargement, de la Sierra Leone aurait traversé d’abord, la Guinée Conakry et ensuite, le Mali avant d’arriver au Burkina Faso pour la destination finale qui est le Ghana », nous confie le Directeur régional. Mais la nature du chargement officiel fera naître des suspicions chez les agents de contrôle, puisque le Ghana, pays de destination finale de la marchandise, est un grand producteur de manioc. C’est ainsi que l’ordre de conduire la voiture à la Brigade mobile pour des contrôles beaucoup plus approfondis sera donné après des échanges avec la hiérarchie. Moment qui profitera au conducteur et à son apprenti pour prendre la fuite, abandonnant ainsi le véhicule et la marchandise. « Les contrôles très poussés ont permis de découvrir des cachettes savamment aménagées dans le véhicule et qui ont servi à dissimuler des plaquettes de drogue, notamment, de la cocaïne reconnue après les tests scientifiques de confirmation effectués », renchérit le Directeur régional. Et conformément aux textes en vigueur, une procédure est en cours et le Procureur de Bobo a été saisi.
Pour les premiers responsables des Douanes de l’Ouest, cette saisie a de quoi rendre fier tout le corps douanier de notre pays, car elle est la plus importante jamais réalisée dans le pays et dans la sous-région. Le Directeur régional a adressé ses félicitations au chef de subdivision des Douanes de Bobo, à celui de la Brigade mobile des Douanes de Bobo ainsi qu’à l’ensemble des agents de cette Brigade mobile, acteurs majeurs de cette saisie, et à toutes les personnes dont les actions ont permis de réaliser cet exploit. Il a, en outre, invité les populations à plus de collaboration avec les services douaniers pour permettre d’engranger encore plus de résultats dans la lutte contre la fraude, l’insécurité et la criminalité transnationale.
Ibrahim GUIRE (Collaborateur )

Commentaires
Numéro d'édition: 441

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.