Célestin Santéré Sanon, Directeur général du Trésor. (Ph: Yvan Sama)

Trésor public Un nouveau plan innovant et performant

• Axé sur les résultats

• Dans la rigueur, l’innovation et l’intégrité

• Elaboré en phase avec les orientations actuelles du PNDES II

Célestin Santéré Sanon, Directeur général du Trésor. (Ph: Yvan Sama)

Martine Kouda, ministre déléguée en charge du budget. (Ph: Yvan Sama)

Et de deux pour le Trésor public burkinabè ! La Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) a procédé au lancement de son deuxième plan stratégique le 14 janvier 2022. Le premier, ayant couvert la période 2011-2020, a permis à l’institution d’engranger d’importants acquis, notamment, dans la mobilisation des ressources et l’exécution des dépenses ; la tenue de la comptabilité et la règlementation financière ; la gestion de la trésorerie et de la dette ; la production des statistiques de finances publiques ; la gestion sous-tutelle ; la gestion des relations financières et économiques internationales.
Fort des acquis de son premier plan stratégique, et des évolutions de son environnement, la DGTCP s’est bâti une vision 2025.
A terme, et en relation avec sa mission, la DGTCP se veut une administration d’excellence, résiliente, innovante, disposant d’un cadre de travail dynamique et stimulant pour son personnel et offrant des services de qualité aux usagers et à ses partenaires. Afin d’atteindre sa vision, la DGTCP s’engage à promouvoir les valeurs de professionnalisme, d’anticipation, de transparence, de rigueur, d’innovation et d’intégrité qui guideront son action quotidienne et dans son interaction avec ses partenaires et les usagers du service public.
Le nouveau plan stratégique intervient donc dans un double contexte sécuritaire et sanitaire difficile. Elaboré en phase avec les orientations actuelles du PNDES II, la politique du secteur de la gouvernance économique et le plan d’actions du ministère de l’Economie, il doit permettre d’être plus efficace et plus résilient dans l’exécution de sa mission malgré les bouleversements liés à la conjoncture nationale et internationale.
Le diagnostic stratégique a d’ailleurs permis de bâtir la fondation stratégique suivante : 5 axes stratégiques desquels dépendent 5 résultats stratégiques ; 31 résultats intermédiaires formulés avec des extrants pertinemment déclinés ; des outils d’opérationnalisation élaborés tels que le plan d’actions prioritaires glissant, le cadre de mesure du rendement, le cadre budgétaire et le plan d’action de gestion du changement.
Le lancement du plan stratégique 2021-2025 de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique conforte et matérialise la ferme volonté du Trésor public de s’inscrire dans une vision qui prône l’excellence et l’efficience pour mieux relever les défis liés à l’exécution de sa mission. « Cette nouvelle boussole guidera nos pas pour un accomplissement avec méthode, efficacité, efficience et surtout avec des résultats tangibles, la noble mission dévolue au Trésor public, à savoir : assurer la saine gestion des deniers publics, garantir ma trésorerie au titre du budget de l’Etat, des collectivités territoriales ainsi que des établissement public de l’Etat et veiller à la viabilité du systèmes financier national », a d’ailleurs précisé la ministre déléguée en charge du budget, Martine Kouda.

Les agents du Trésor pendant la cérémonie de lancement. (Ph: Yvan Sama)

Le plan stratégique 2021-2025 se déroulera progressivement au cours des 5 prochaines années conformément aux outils opérationnels de mise en œuvre qui intègrent à la fois un plan opérationnel glissant ; un cadre de mesure de la performance ; des plans de travail annuels intimement liés au plan stratégique, des tableaux de bord mensuels et annuels de suivi de performances.
Pour faciliter la mise en œuvre du plan dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions possibles, il est mis en œuvre un plan de prédémarrage comprenant des séances d’appropriation du PS 2021-2025 auprès du personnel et de communication à l’endroit des partenaires et bénéficiaires des services de la DGTCP. L’animation du dispositif de suivi-évaluation permettra de mesurer et de s’assurer de la bonne mise en œuvre du plan stratégique à l’horizon.
Pour le Directeur général du Trésor, Célestin Santéré Sanon, le PS 2021-2025 consacre la culture de la gestion axée sur les résultats et vise à renforcer les progrès accomplis à la fin du premier plan. C’est pourquoi, il sollicite l’adhésion de l’ensemble de ses collaborateurs : « La mise en œuvre réussie du plan stratégique nécessite une forte mobilisation de tous les acteurs autour des outils de mise en œuvre. J’invite donc l’ensemble des collaborateurs à se l’approprier avec plus d’ardeur et d’investissement personnel, d’en faire un outil d’orientation par excellence et de dialogue de gestion. Ainsi, nous ferons du Trésor public une administration d’excellence, résiliente, innovante, disposant d’un cadre de travail dynamique et stimulant pour son personnel et offrant des services de qualité aux usagers et aux partenaires ».
Martin SAMA

 

Encadré

Le Axes du plan stratégique 2021-2025

Axe 1 : Valorisation de la fonction bancaire du Trésor
Axe 2 : Gestion optimale des deniers publics
Axe 3 : Gestion efficace de la tutelle et renforcement des relations économiques, financières et monétaires
Axe 4 : Tenue efficace de la comptabilité et reddition des comptes
Axe 5 : Valorisation du capital humain et performance organisationnelle.

Commentaires
Numéro d'édition: 423

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.