Promotion du leadership féminin GERDDES-Burkina fait le bilan à mi-parcours

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du « projet de promotion du leadership féminin dans 7 Communes urbaines de 7 provinces du Burkina Faso », le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina) a organisé le vendredi 17 décembre 2021 à Ouagadougou, un atelier d’autoévaluation à mi-parcours du projet. C’était en présence de la présidente de GERDDES-Burkina, Fatimata Sawadogo, et le Maire de la Commune de Réo, Louis Baziémo.
Septembre 2020-décembre 2021, cela fait plus d’un an que le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina), en consortium avec le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et l’Association d’appui et d’éveil pugsada (ADEP), met en œuvre le « projet de promotion du leadership féminin dans 7 Communes urbaines de 7 provinces du Burkina Faso », avec l’accompagnement financier de l’Union européenne. Comme pour tout projet d’une durée de plus d’un an, l’importance de marquer une pause pour un bilan de mise en œuvre n’est pas à négliger. L’objectif est de réfléchir sur les acquis et les insuffisances, les opportunités manquées et les faiblesses constatées afin de mieux recadrer les actions à venir. « La tenue de cet atelier d’autoévaluation à mi-parcours vise à faire une appréciation globale des résultats obtenus durant la première année de mise en œuvre du projet, afin de dégager des perspectives pour les échéances futures », a déclaré Fatimata Sawadogo, présidente du GERDDES-Burkina.
Ayant pour objectif global de contribuer à une meilleure implication des femmes et des jeunes filles dans les affaires publiques de leurs localités, le projet a permis de mener un certain nombre d’activités du mardi 1er septembre 2020 au mercredi 15 décembre 2021 (NDLR : lire encadré).
La présidente, Fatimata Sawadogo, a cité comme exemple de résultats phares, l’engagement des Bachelières de la Commune de Sindou de servir de coachs à leurs petites sœurs admises au CEP et au BEPC, ainsi que l’adhésion et le soutien des autorités au projet. Les initiateurs du projet s’estiment satisfaits de ce qui a déjà pu être mené. « Nous avons quand même obtenu quelques résultats phares et certaines bonnes pratiques qui mériteraient d’être dupliquées dans toutes les Communes d’intervention. Nous pouvons dire que nous sommes satisfaits de ce qui a déjà pu être fait », a affirmé Fidèle Yonli, chargé de suivi-évaluation du GERDDES-Burkina.
Pour le prochain trimestre, de nombreuses autres activités sont prévues, dont la réalisation d’actions de lobbying pour l’application effective de la loi sur le quota genre et l’organisation dans les chefs-lieux de Communes, d’une rencontre d’échanges avec les responsables des institutions de microfinances et de systèmes d’assurance individuelle.
En rappel, les 7 Communes urbaines d’intervention du projet sont celles de Bittou, Boussé, Dano, Niangoloko, Réo, Sapouy et Sindou.o
A.Z

 

Encadré

Activités réalisées :

– sorties terrain de la mise en place des Comités de veille citoyenne et d’alerte (CVCA) dans les Communes d’intervention ;
– des activités de renforcement des capacités des administrations de la plateforme Facebook à Ouagadougou ;
– l’organisation d’un atelier de lancement du projet à Boussé ;
– l’organisation dans chaque chef-lieu de Commune, d’une session de formation sur le contenu du projet et le rôle attendu de chaque acteur, et sur le concept du genre et les principes de la démocratie participative ;
l’organisation de sessions de restitution des conclusions de la formation dans les 151 villages.
Par ailleurs, le projet a permis la réalisation d’actions de sensibilisation sur l’importance de la scolarisation avancée pour la promotion de la jeune fille, entre autres, l’organisation de causeries éducatives et de cérémonies de remise de prix.

Commentaires
Numéro d'édition: 419

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.