Commerce: les exportations en hausse

• +63% au premier trimestre 2021

• L’or a rapporté 533 milliards FCFA

• La Suisse, principal client du Burkina Faso

Reprise. Depuis le 2e trimestre 2020, les statistiques nationales montrent un changement de tendance de la balance commerciale du Burkina Faso. Une tendance qui se confirme avec la note trimestrielle sur les Statistiques du commerce extérieur (SCE) du Burkina Faso du premier trimestre 2021, publiée le 7 septembre 2021 par l’Institut national des statistiques et de la démographie (INSD). Les trois premiers mois de 2021 sont marqués par la balance commerciale excédentaire. Cet accroissement résulte d’une forte hausse trimestrielle des exportations et une baisse des importations.

Les exportations ont enregistré une hausse de 3% en valeur. Quant aux quantités exportées, elles enregistrent une hausse de 63%. En termes de valeur, au premier trimestre, les exportations ont rapporté 739,7 milliards  FCFA, contre 577,7 milliards au premier trimestre 2020. En termes de volume, on note qu’en 2021, 494 milliers de tonnes ont été exportées, contre 449,9 milliers de tonnes une année auparavant.

L’Or, principal produit exporté

Le métal jaune représente 72,2 % des exportations en valeur. Au premier trimestre de 2021, le montant de l’or exporté représentait 533,7 milliards FCFA, contre 399,5 milliards. Une belle performance, même si elle n’atteint pas les 625,7 milliards rapportés au trimestre 2021.

Les autres principaux produits exportés au cours du trimestre sont : le coton, qui représente 14,5% ; les « graines et fruits oléagineux, même concassés, servant à extraire l’huile », qui représentent 2,6%; les « fruits (à l’exception des oléagineux) frais ou secs » qui représentent 2,3%. Ces quatre produits, qui constituent 91,4% des valeurs totales d’exportations du pays, ont fortement influencé le niveau des exportations au premier trimestre 2021.

La Suisse, en tête des clients du pays

Comme à l’accoutumée, la Suisse est de loin le principal partenaire destinataire des produits d’exportation du Burkina en 2021. Elle
représente à elle seule, au premier trimestre, 68,6% des valeurs d’exportations totales du pays. Les principaux produits exportés par ce pays sont essentiellement l’or et le coton, ce qui explique sa première place dans le top des pays clients du Burkina Faso. Elle est suivie par Singapour (5,8%), la Côte d’Ivoire (3,7%) et le Mali (1,5%). Ces quatre pays ont enregistré 79,7% de la valeur globale des exportations du Burkina au premier trimestre 2021.
.

 

Encadré

Statistiques sur les importations

Les valeurs et les quantités des importations de marchandises ont baissé. Ces baisses sont respectivement de 16,6% et de 12,1%. Les quantités importées sont passées de 1.894,4 mille tonnes au quatrième trimestre 2020 à 1.619,4 mille tonnes au premier trimestre 2021, soit une baisse trimestrielle de 14,5%. L’évolution trimestrielle à la baisse constatée est due à la baisse de la valeur des importations de la plupart des produits. Les importations en valeur des dix principaux produits importés, à l’exception des « engrais manufacturés » et des « motocycles, scooters et autres vélocipèdes avec ou sans moteur » ont baissé au premier trimestre (Cf. tableau 05).

La République populaire de Chine reste le premier fournisseur de marchandises du Burkina au premier trimestre 2021. La valeur des importations fournies par la Chine au cours de ce trimestre s’élève à 79,2 milliards FCFA, soit une part de 14,6% des valeurs des importations totales du pays. La Côte d’Ivoire, avec une part de 9%, est le deuxième pays fournisseur et premier fournisseur africain de biens du Burkina. Elle est suivie par la France (7,6%), l’Inde (7,4%), le Ghana (6,9%). Dans le top10 des partenaires fournisseurs du Burkina Faso, au cours du premier trimestre 2021, présenté dans le tableau 06 ci-après, tous les continents sont représentés, excepté l’Océanie.

 

Encadré 2

Un excédent de 197,8 milliards de FCFA

L’excédent commercial amorcé depuis le deuxième trimestre 2020 s’améliore jusqu’au premier trimestre 2021. Le pays enregistre en effet, au premier trimestre 2021, un excédent de 197,8 milliards de FCFA.

La balance commerciale a augmenté de 189,8% par rapport au quatrième trimestre 2021. En glissement annuel, elle a augmenté de 611,6%. La couverture des dépenses d’importations par les recettes d’exportations

connaît une forte amélioration au premier trimestre 2021. Depuis le deuxième trimestre 2020, les importations sont largement couvertes par les recettes d’exportations.

La note trimestrielle sur les Statistiques du Commerce Extérieur (SCE) du Burkina Faso est élaborée tous les trois mois par le Service des statistiques d’entreprises et du commerce (SSEC) de la Direction des Statistiques et des Synthèses Economiques (DSSE). Elle propose un ensemble d’indicateurs suivis de commentaires, donnant ainsi à l’utilisateur une vue synthétique de l’évolution conjoncturelle du commerce extérieur du pays. o

Commentaires
Numéro d'édition: 405

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.