AG des sociétés d’Etat: les fortes baisses en 2020

• Sonabhy, Lonab et Sonatur

• Fortes baisses de volume d’activités

• Et chiffre d’affaires en recul

Le 24 juin 2021, 19 sociétés d’Etat ont présenté leurs états financiers au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2020. Il s’agit de l’Acomod-Burkina, de l’Ageteer, de l’Agetib, du Bumigeb, du Cegeci, de La Poste BF, du LNBTP, de la Lonab, de la Minofa, de l’Onea, de la SBT, de la SEPB, de la Sogemab, de la Sonabel, de la Sonabhy, de la Sonagess, de la Sonater, de la Sonatur et de la Sopafer-B. des résultats qui ne prennent pas en compte les données économiques et financières du LNBTP.
Le Laboratoire national du bâtiment et des travaux publics n’a pas transmis au secrétariat technique les dossiers relatifs à la session d’arrêt des comptes à l’approbation de l’AG-SE dans les délais requis. Toute chose qui n’a pas permis de prendre en compte ces données dans l’analyse globale de la situation des sociétés d’Etat. Ainsi, les 18 SE ont enregistré pour 2020, un chiffre d’affaires de 1.105,901 milliards FCFA, contre 1.134,456 milliards en 2019, soit une baisse de 28,555 milliards FCFA. Les fortes baisses de volume d’activités ont été enregistrées par la SONABHY, la LONAB et la SONATUR dont les chiffres d’affaires ont respectivement diminué de 42,07 milliards, de 8,406 milliards et de 998 millions FCFA entre 2019 et 2020. Retour sur les données désagrégées de ces sociétés d’Etat.

NK

 

SONABHY : les produits pétroliers et la crise sanitaire

Activité :
La Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (Sonabhy) a été créée sous forme de société d’Etat par Kiti n°85-035/CNR/PRES/PRECO du 09 octobre 1985 avec un capital social de 1.000.000.000 FCFA qui a été porté à 3.000.000.000 FCFA par décret n°97-143/PRES/MCIA portant augmentation du capital social de la SONABHY. Elle a pour principales missions :
− l’importation et le stockage des hydrocarbures liquides et gazeux ;
− le transport, le conditionnement, la vente et la distribution de ces produits ;
− la construction d’infrastructures de stockage en vue de garantir au Burkina Faso une sécurité énergétique suffisante;
− l’appui à la recherche d’énergie de substitution ainsi que la vulgarisation des techniques d’utilisation ou de consommation d’énergie.
Pour l’importation et le stockage des hydrocarbures, l’Etat burkinabè lui accorde un monopole de droit.
Effectif :
L’effectif total du personnel de la SONABHY a baissé de 21 agents entre 2019 et 2020.Cependant, la masse salariale a connu une hausse de 201,960 millions FCFA. Elle prévoit de recruter 168 agents en 2021 pour faire face aux départs à la retraite et à l’accroissement du volume d’activités, avec une incidence financière de 996,507 millions FCFA.

Bilan :
D’une manière générale, l’analyse du tableau montre une détérioration des soldes significatifs de gestion au cours de l’exercice 2020. En effet, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation et le résultat d’exploitation ont baissé respectivement de 14,592 milliards, de 15,187 milliards et de 15,991 milliards FCFA du fait des effets conjugués de la diminution du chiffre d’affaires et de la forte augmentation des « autres charges diverses » représentant la plus-value au titre de l’exercice 2020. Ainsi, le résultat net a régressé en passant de 41,875 milliards FCFA à 32,503 milliards FCFA en 2020, nonobstant la hausse du résultat financier.
La baisse du chiffre d’affaires de la SONABHY est consécutive à l’impact de la crise sanitaire mondiale sur les consommations des produits pétroliers, a expliqué le rapport.

LONAB : résultat net en baisse de 14,34%

Activités :
La Loterie nationale burkinabè (LONAB) a été créée sous la forme d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) par l’ordonnance n°67-025/PRES/MFC du 10 mai 1967. Elle a été transformée, par la suite, en société d’Etat le 21 novembre 1994, portant transformation de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) en société d’Etat avec un capital social de 1.000.000.000 FCFA. Elle est spécialisée dans l’organisation des jeux de hasard. Sa mission principale est de mobiliser les ressources financières à l’organisation des jeux de hasard pour soutenir le développement économique et social du Burkina Faso.
Effectif :
L’effectif total de la LONAB est de 281 agents en 2020, contre 292 en 2019. Quant à la masse salariale, elle a connu une hausse de 558,681 millions FCFA sur la même période. La LONAB prévoit de recruter en 2021, 26 agents pour faire face aux départs à la retraite et renforcer l’effectif de la société, avec une incidence financière de 281.024.258 FCFA.

Prise de participation :
La LONAB a relevé avoir des participations dans le capital social de 8 entreprises, à savoir LYDIA LUDIC, la Banque Atlantique Burkina Faso, BAGREPOLE, SAFINE-SA, Banque agricole du Faso, ECOBANK Burkina, la Banque postale du Burkina Faso et JEUNE AFRIQUE. Il convient de noter que les prises de participation de la LONAB dans le capital social de ECOBANK Burkina et de JEUNE AFRIQUE n’ont pas été faites conformément à la règlementation en vigueur. A cet effet, la LONAB doit prendre les dispositions idoines en vue de la régularisation de ces prises de participation.
L’analyse du tableau ci-dessus indique une dégradation d’ensemble des soldes intermédiaires de gestion de la LONAB au titre de 2020. En effet, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation et le résultat d’exploitation ont baissé respectivement de 2,458 milliards, de 2,906 milliards et de 3,021 milliards FCFA du fait de la baisse du chiffre d’affaires. Ainsi, le résultat net a suivi la même tendance baissière en passant de 18,796 milliards à 16,107 milliards FCFA entre 2019 et 2020, soit une diminution de 14,34%.

SONATUR : résultat plombé par les difficultés sur le foncier

Activité :
La Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) est une société d’Etat avec un capital social de 3.000.000.000 FCFA. Instrument de la politique de l’habitat du gouvernement pour l’impulsion du sous-secteur de la viabilisation, la SONATUR a pour missions principales :
− l’acquisition de terrains, leur aménagement et la commercialisation de parcelles viabilisées ;
− la gestion de son patrimoine immobilier ;
− la prise de participation pour le compte de l’Etat au capital de certaines sociétés intervenant dans le secteur de l’habitat ;
− la réalisation de toutes opérations industrielles, commerciales, financières, mobilières ou immobilières se rattachant directement ou indirectement à son objet ou de nature à en favoriser le développement.

Effectif :
L’effectif total de la SONATUR au 31 décembre 2020 est de 51 agents avec une masse salariale de 409,552 millions FCFA. La masse salariale a connu une baisse de 21,444 millions FCFA en 2020. La SONATUR prévoit de recruter 11 agents en 2021, avec une incidence financière de 55,900 millions FCFA pour faire face aux départs à la retraite et renforcer l’effectif du personnel de la société.
Excepté le résultat financier, tous les soldes significatifs de gestion de la SONATUR se sont dégradés entre 2019 et 2020. En effet, le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation et le résultat des activités ordinaires ont diminué suite à la baisse du volume des ventes des parcelles. Son chiffre d’affaires a diminué suite à la baisse du volume des ventes des parcelles en raison des difficultés de mobilisation du foncier qui perdurent depuis 2018. Quant au résultat financier, il s’est amélioré en passant de 459,333 millions en 2019 à 488,253 millions en 2020, soit une hausse de 28,920 millions FCFA, suite à des rémunérations du compte courant.

 

Encadré 1

Premier exercice pour la CNAMU

La Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU) a soumis pour la première fois, ses comptes au titre des exercices 2019 et 2020 devant l’Assemblée générale des Sociétés d’Etat (AG-SE), en tant qu’Etablissement public de prévoyance sociale (EPPS).
Elle est chargée d’assurer la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de protection sociale au Burkina Faso, conformément à la loi n°060- 2015/CNT du 5 septembre 2015 portant Régime d’assurance maladie universelle (RAMU) dédié aux populations civiles, à travers la gestion de la branche maladie, de la sécurité sociale telle que définie par la convention OIT relative à la sécurité sociale. A ce titre, elle est chargée, notamment, de :
– l’affiliation des employeurs et de l’immatriculation des assurés ;
– l’encaissement et du recouvrement des cotisations ;
– du conventionnement ;
– du contrôle de la qualité des prestations de soins ;
– du paiement des prestations rendues.
L’effectif total du personnel de la CNAMU est de 26 agents en 2020 comme en 2019, composé uniquement d’agents provenant de l’Etat. Par contre, la masse salariale a augmenté en passant de 63,175 millions en 2019 à 82,119 millions FCFA en 2020. En termes de performance, la CNAMU affiche un résultat net déficitaire de 55,55 millions FCFA pour l’exercice 2020.

 

Encadé 2

7 sociétés d’Etat en progression

A cette AG des sociétés d’Etat, 7 se sont illustrées avec une amélioration de leurs chiffres d’affaires entre 2019 et 2020. Il s’agit de : la SONABEL, la SONATER, l’ONEA, LA POSTE BF, la SBT, la SEPB et la MINOFA. Les plus fortes hausses ont été enregistrées par la SONABEL, la SONATER, l’ONEA et LA POSTE BF, respectivement de 16,749 milliards, de 4,816 milliards, de 2,951 milliards et de 1,143 milliard FCFA.
Le résultat net global des 18 sociétés d’Etat est passé de 72,354 milliards FCFA en 2019 à 56,673 milliards FCFA en 2020, soit une baisse de 21,67%. Toutefois, il convient de relever que deux des 18 sociétés d’Etat, à savoir l’AGETEER et la SOGEMAB, ont enregistré un déficit cumulé de 1,063 milliard FCFA au titre de l’exercice 2020, contre trois sociétés déficitaires en 2019, avec un déficit cumulé de 704 millions FCFA.
Le déficit de l’AGETEER est imputable essentiellement à l’insuffisance de portefeuille de projets et celui de la SOGEMAB est imputable aux effets conjugués des difficultés de mise en œuvre de son contrat plan et à l’insuffisance de conventions de projets.
La contribution des 18 sociétés au budget national est passée de 333,154 milliards en 2019 à 315,557 milliards FCFA en 2020, soit une baisse de 17,577 milliards FCFA. Nous y reviendrons.o

 

Commentaires
Numéro d'édition: 398

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.