DBS: 3,682 milliards FCFA pour la réhabilitation de l’immeuble de l’ex-CGP

• 3,682 milliards FCFA pour la réhabilitation de l’immeuble de l’ex-CGP

• Réhabilitation du stade de 4-Août: 1 milliard FCFA prévu 

• Umoa-Titres: le Burkina recherche 80 milliards sur le marché financier

3,682 milliards FCFA pour la réhabilitation de l’immeuble de l’ex-CGP

Les travaux de réhabilitation de l’immeuble de l’ex-CGP sont en cours de finalisation. La fin des travaux est prévue pour le 31 mai 2021. Les travaux sont exécutés sous la forme d’une convention de Maîtrise d’ouvrage déléguée entre le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) et l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage déléguée (ACOMOD). Le montant total de la réhabilitation est de 3,682 milliards FCFA, dont 3,540 milliards FCFA pour les travaux proprement dits et 141,600 millions FCFA pour le bureau de contrôle des travaux. L’essentiel de ces montants a été payé. Le reste à payer d’un montant de 690 millions FCFA sera versé cette année 2021. Des services du MINEFID se positionnent déjà pour occuper cet immeuble.

• Réhabilitation du stade de 4-Août: 1 milliard FCFA prévu 

Le gouvernement a dégagé la somme d’un  milliard FCFA au titre de la réhabilitation du stade du 4-Août. Cette somme vient conforter la prévision de 2 milliards  FCFA contenue dans la loi de finances initiale 2021. Désormais, 3 milliards FCFA de crédits budgétaires sont prévus pour la tranche 2021 dans le cadre des travaux de réhabilitation du stade du 4-Août. Le ministère des Sports et des Loisirs et le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement sont en constante concertation pour permettre une prise en charge efficace de la question. En rappel, la Confédération africaine de football (CAF) a déclaré le stade du 4-Août non conforme à la règlementation pour recevoir des compétitions internationales.

En rappel, le coût total de réalisation des travaux de réhabilitation est estimé à 10 milliards FCFA, avec une réhabilitation expresse de 4 milliards FCFA. Les travaux vont porter sur la fixation des sièges, la modernisation des entrées, la réfection des vestiaires et bien d’autres commodités afin de rendre le stade opérationnel.

• Umoa-Titres: le Burkina recherche 80 milliards sur le marché financier

Le 26 mai, le Trésor burkinabè sollicitera sur le marché financier régional,  un montant de 80 milliards FCFA à l’occasion d’une émission simultanée de trois obligations assimilables du Trésor (OAT).

Elles ont une maturité respective de 24 mois à 5,55%, de 84 mois à 6,10% et de 120 mois à 6,20%. Celle levée de fonds s’inscrit dans le cadre des obligations de relance (Odr) mises en place par la Banque centrale et Umoa-Titres pour accompagner la relance économique post-Covid-19 dans les pays de l’Union. Le 10 Mai dernier, le Burkina avait émis avec succès un bon assimilable du Trésor d’un montant de 30 milliards FCFA. Il a finalement retenu 33 milliards FCFA sur une offre des investisseurs qui était de 45 milliards FCFA.

• Fonds minier de développement local: les parties

prenantes font le point

A l’initiative de la Chambre des mines du Burkina Faso, une rencontre sur le Fonds minier de développement local a été organisée le 10 mai 2021.

Cette rencontre a regroupé les représentants de Communes et régions bénéficiaires, les sociétés minières et le ministère en charge des mines pour faire le point de la mise en œuvre du FMDL , recenser les goulots d’étranglements et surtout partager les bonnes pratiques de gestion et d’utilisation de la manne minière.

Depuis son opérationnalisation, une cinquantaine de milliards a été distribué par ce Fonds  qui doit financer en principe les plans communaux et régionaux de développement. Ce Fonds est principalement alimenté chaque année  par 1% du chiffre d’affaires des sociétés minières.o

Commentaires
Numéro d'édition: 392

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.