Les officiels donnant le départ de la course.(DR)

5e édition de la course cycliste Siniéna Tour: Souleymane Koné du RCK remporte le trophée

• Il a reçu une enveloppe de 150.000 F plus le trophée

• 59 hommes ont pris le départ à Banfora

• Une initiative de Mahaoua Zoungrana/Soulama

La promotrice de «Siniéna Tour», Zoungrana Soulama Mahoua, a demandé à la population de toujours soutenir l’évènement. (DR)

Longue de 123 kilomètres, la 5e édition de la course cycliste « Siniéna Tour », du nom de ce village situé à une dizaine de kilomètres de Banfora dans la région des Cascades, a été courue le 10 avril 2021. Parrainée par Jérôme Kadiogo, Directeur général de la promotion du sport, cette compétition, de l’avis de la promotrice Mahaoua Zoungrana/ Soulama, se veut un trait d’union entre la population de Banfora et les cyclistes du Faso.

A l’entendre, elle vise à relancer la pratique du sport, et particulièrement celle de la petite reine dans la région des Cascades, permettre le brassage entre les acteurs, renforcer les relations entre les clubs et susciter la cohésion sociale au sein de la population pour impulser le développement.

« Conscient que le développement dépend de la cohésion sociale et surtout de l’engagement et du dynamisme de la jeunesse, « Siniéna Tour » apparait comme un cadre d’échange, d’expression et de brassage à travers le vélo », dira la promotrice, qui a été soutenue dans son initiative par la Fédération burkinabè de cyclisme dont le président, Amédée Ignance Béréwoudougou, a assisté de bout en bout à la course. Saluant l’initiative de madame Zoungrana, ce dernier a lancé : « Grâce aux sacrifices énormes de la promotrice qui est une femme battante, les cyclistes burkinabè ont la chance de voir multiplier le nombre de leurs compétitions ».

Le président de la Fédération, Amédée Ignace Béréwoudougou, a salué le courage et le sacrifice de la promotrice. (DR)

Monsieur Béréwoudougou a également rassuré la promotrice que la Fédération serait toujours disposée à accompagner « Siniéna Tour ». « Son équipe, Makafa, vient de loin et je salue ses efforts pour la promotion du cyclisme au Burkina. La Fédération sera toujours là pour la soutenir, d’autant plus qu’elle met un point d’honneur à la participation des filles dans cette discipline », a lancé le président Béréwoudougou pour qui la pépinière du cyclisme burkinabè se trouve dans les provinces à travers pareille initiative. « Ce sont elles qui fournissent d’excellents coureurs à l’équipe des Etalons cyclistes et la présence des autorités du ministère des Sports ainsi que des membres de la Fédération à cette 5e édition est donc tout à fait justifiée », a-t-il dit.

Siniéna Tour s’ouvre petit à petit sur l’international

Les officiels donnant le départ de la course.(DR)

Cette année, « Siniéna Tour » a pris une dimension internationale avec la participation d’un club cycliste malien qui comptait deux coureurs parmi les 59 hommes qui ont pris le départ. Trois cyclistes féminins étaient également de la partie. Contrairement aux hommes qui devaient rivaliser sur 123 kilomètres, celles-ci avaient une distance de 49 kilomètres à couvrir. De Siniéna, les coureurs se sont rendus à deux reprises à Banfora, à une dizaine de kilomètres où à chaque passage, ils ont effectué un circuit fermé de 5 kilomètres dans la ville. Ils ont également fait deux tours dans le village voisin de Diaraboakoko qui se trouve à 7 kilomètres après Siniéna, en direction de Niangoloko.

Le premier tour a été bouclé en 1 heure 11 minutes pour une vitesse moyenne de 39,92 km/h. Le peloton est resté groupé à ce moment. Toutefois, il convient de signaler qu’une dizaine de coureurs sont restés à la traine. Un exercice plus ou moins facile pour des coureurs de renom comme Souleymane Koné et Salifou Bikienga, qui a signé son retour. D’autres coureurs comme Abdoul Aziz Nikiéma, Seydou Bamogo, Daouda Soulama, Benjamin Ouédraogo ont pris part à cette compétition.

Au total, ce sont 15 clubs, dont le RCK, l’USFA, l’AS SONABEL, l’AS SIFA, le Vélo Club de Koudougou, de Tougan, de Bobo-Dioulasso et Makafa, le club de la promotrice de « Siniéna Tour » qui ont rivalisé d’ardeur à cette 5e édition du tour qui avait à l’affiche 21 points chauds primés à hauteur de 2000 FCFA chacun. Véritablement plus en jambe que tous, Souleymane Koné du RCK a dicté sa loi sur cette compétition, alors que 13 autres concurrents abandonneront la course. Classé premier, il a reçu une enveloppe de 150.000 F plus le trophée. Paul Daumont de l’AS Bessel qui s’est classé 2e a empoché la somme de 100.000 F. Le premier des Maliens, Moussa Tougouba, est arrivé 7e dans cette course qui a fait la part belle au RCK. En effet, ce club ouagalais a placé 4 coureurs dans le top 10 de la course.o

Sy Amir LOOKMANN

 

Encadré

Un coup de pouce à l’activité commerciale de Siniéna

Pour le chef du village de Siniéna, Sa Majesté Bahona Soulama, qui était entouré de ses notables, cette compétition ouvre peu à peu les portes de son village au reste du pays. Il s’est surtout félicité de ce qu’elle a un impact positif sur l’activité économique de ses populations. En effet, dès 6 heures ce 10 avril 2021, chaque acteur du village, boutiquiers, vendeurs de poulet, de bandji, tenanciers de kiosque proposaient chacun ses articles aux nombreux hôtes du village venus pour la circonstance. Et pour la marraine, il est souhaitable que son club Makafa puisse se doter d’un siège assorti d’une auberge pour accueillir sur place les cyclistes lors des éditions à venir. Pour cela, elle dit compter beaucoup sur l’accompagnement de la Fédération et du soutien sans faille de la population.o

Commentaires
Numéro d'édition: 388

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.