Prix d’excellence de la DGI: L’agent Djibril Sawadogo et l’entreprise TIMINI SARL primés

• Les performances sur la base de critères et d’indicateurs précis

• Qualités professionnelles d’une vingtaines  agents et civisme fiscal des contribuables mis en avant

• La Coopération suisse reçoit le prix d’honneur

M. Moumouni Lougué, Directeur général des Impôts, signale que le principe du PRIEX/DGI est de mesurer la valeur professionnelle des agents et le civisme fiscal des contribuables. (Ph: Yvan SAMA)

Le défi majeur pour le développement du Burkina Faso est le financement endogène de son économie afin de moins recourir à la dette publique. Cela passe par une mobilisation accrue des ressources internes. La Direction générale des Impôts (DGI) s’est donc engagée dans une dynamique d’amélioration permanente de ses performances dans la mobilisation des ressources fiscales internes. Elle doit ses bons résultats à des travailleurs engagés et le civisme fiscal des contribuables qui acceptent volontiers de s’acquitter de leurs impôts et taxes. C’est pourquoi, la DGI a organisé la cérémonie de la première édition du Prix de l’excellence de la DGI (PRIEX/DGI) pour honorer ces valeureux agents et contribuables. C’était le 18 décembre 2020 à la salle de conférences de Ouaga 2000. Le PRIEX/DGI est une initiative de la DGI qui entre dans la gestion qualitative du personnel et du contribuable. Il vise à promouvoir le civisme fiscal au Burkina et les qualités professionnelles, morales des agents de la DGI. La cérémonie a connu la présence de Edith Clémence Yaka, représentant Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID).

M. Djibril Sawadogo, lauréat du prix d’excellence de la DGI, dit être fier d’avoir servi l’Etat burkinabè. (Ph: Yvan SAMA)

D’entrée, Moumouni Lougué, Directeur général des Impôts, a signalé que le principe du PRIEX/DGI était de mesurer, à travers des critères et indicateurs précis les performances et valeurs professionnelles des agents et le civisme fiscal des contribuables.

Ainsi, la sélection des lauréats a connu plusieurs étapes, notamment, la proposition de candidatures par les structures centrales et déconcentrées et l’analyse de ces candidatures par deux jurys dont l’un pour les agents et l’autre pour les contribuables. Les dossiers des candidats présélectionnés ont encore fait l’objet d’un examen complémentaire par un ou plusieurs membres du jury désignés par le président. Les lauréats ont été primés dans 3 catégories, à savoir le prix par catégorie de contribuable, le prix des meilleurs agents en fonction du service et le prix d’honneur. Cette édition reconnaitra les mérites d’une vingtaine d’agents qui recevront des trophées et des attestations. Le prix de l’excellence de la DGI est décerné à Djibril Sawadogo du service de gestion du renseignement fiscal à la Direction des enquêtes et de recherches fiscales. C’est l’entreprise TIMINI SARL, basée à Bobo-Dioulasso, qui a remporté le prix d’excellence des meilleurs contribuables. Le prix d’honneur est revenu à la Coopération suisse.

Mme Edith Clémence Yaka, ministre déléguée chargée du Budget, remettant le prix d’honneur au représentant de la Coopération suisse. (Ph: Yvan SAMA)

Le Directeur général des Impôts félicite les lauréats pour leur sens élevé du service public et les appelle à « maintenir le flambeau haut ». Pour les agents non primés, il leur  demande « de redoubler d’ardeur à la tâche, de travailler avec courage et persévérance, car la ténacité permet d’atteindre l’excellence ». Il remercie les meilleurs contribuables pour leur civisme fiscal et pour leur contribution au développement du Burkina Faso.

Pour Mme. Edith Clémence Yaka, ministre déléguée chargée du budget, la promotion de « l’Excellence » participe à la quête d’un développement durable en mettant à l’honneur le savoir-faire d’agents et le civisme fiscal de contribuables qui participent à l’édification d’une Nation forte. Elle félicite les lauréats qui, par leur dévouement et leur intégrité,  se sont illustrés au sein de l’administration des impôts et dans la société. Pour Djibril Sawadogo, lauréat du prix d’excellence de la DGI, cette distinction représente pour lui la fierté d’avoir servi l’Etat burkinabè. Il s’engage à travailler davantage pour rehausser son niveau.o

Issouf TAPSOBA (Stagiaire)

 

Encadré

Les critères de sélection des agents :

– les qualités personnelles de l’agent notées sur 25

– les qualités administratives de l’agent notées sur 50

– le comportement de l’agent au service noté sur 50

Les critères de sélection des contribuables :

– avoir au moins 5 ans d’existence

– la déclaration d’existence

– la dotation d’un numéro d’identifiant financier unique (IFU)

– le respect des délais légaux+

– la régularité et la sincérité de déclaration fiscale publique auprès de l’administration fiscale

– le paiement à bonne date des impôts déclarés

– l’utilisation de la facture normalisée et de la plateforme E-syntax

– ne pas être auteur ou associé à des cas de fraude fiscale de faux ou usage de faux.o

Commentaires
Numéro d'édition: 373

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.