PADEL dans la Boucle du Mouhoun: Une infrastructure marchande

• Pour la ville de Dédougou

• D’un coût de 123 millions FCFA

• L’insécurité impacte la mobilisation des recettes

La ville de Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun, a été dotée d’une infrastructure marchande moderne. La qualité de celle-ci a été jugée appréciable par le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, qui l’a visitée le 2 octobre 2020.

Sa réalisation a été rendue possible grâce au Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL). Le ministre s’est réjoui de constater que la mise en œuvre du PADEL va faciliter l’autonomie des collectivités locales à travers la dotation de telles infrastructures marchandes. Pour lui, cela est la preuve que la mobilisation des ressources auprès des bailleurs et de l’Etat est utilisée à bon escient.

Le ministre a salué la capacité de résilience de ses collaborateurs sur le terrain. (Ph. DR)

Selon le coordonnateur du PADEL, Martial Wilfried Bassolé, le marché construit est composé d’un hall central de 88 places pour les vendeuses sous forme d’étales, une boucherie de 8 box, 24 boutiques doubles face, d’une administration de 3 bureaux, des toilettes et d’un forage de 13m3. Le coût de réalisation de l’infrastructure marchande est d’environ 123 millions FCFA, selon Martial Wilfried Bassolé. Il souligne que de telles infrastructures socioéconomiques vont booster l’économie locale et générer des recettes au profit des municipalités dans la gestion de la cité. Dans la Boucle du Mouhoun, le PADEL intervient dans les 6 provinces et les 47 Communes.

L’insécurité impacte sur les recouvrements

Toujours dans la cité de Bankuy, le ministre a mis à profit son séjour pour rencontrer les services déconcentrés du ministère. Un face-à-face sans tabou a eu lieu entre lui et ses collaborateurs. Selon leur porte-parole, Jean Robert Traoré, Directeur régional de l’Economie et de la Planification, les 6 services déconcentrés (Budget, Trésor, Contrôle financier, Impôts, Douane) comptent 205 agents. Ces derniers, dit-il, œuvrent au quotidien dans la mobilisation des ressources financières au profit des caisses de l’Etat. Mais cette tâche est butée à des difficultés (voir encadré).

La plus grande difficulté à ce jour demeure le contexte sécuritaire dont la région est fortement touchée. Il mentionne que cette situation impacte dangereusement les recouvrements. Un fait que reconnait le ministre qui n’a pas hésité à saluer la capacité de résilience de ses collaborateurs sur le terrain. Face à cette situation, il leur a demandé de faire preuve d’initiatives audacieuses pour continuer à collecter les recettes dont le gouvernement a besoin pour faire face au terrorisme.

Mais aussi, venir en aide aux personnes déplacées internes et lutter contre la Covid-19. Selon Lassané Kaboré, c’est justement la situation sécuritaire et sanitaire qui a amené l’Etat à revoir ses priorités de dépenses au détriment de certains besoins, certes, légitimes. « Je n’ai pas les solutions toutes faites, mais ensemble nous allons les relever », a-t-il martelé. Il a exhorté ses collaborateurs à être intègres et rigoureux dans la gestion des biens publics.o

RD

 

Encadré 1

  Boucle du Mouhoun: quelques

difficultés

-Vétusté de certains bâtiments ;

-Manque d’électricité ;

-Absence de connexion ;

-Insuffisance de matériel de bureau ;

-Insuffisance de Ressources humaines, surtout le personnel d’appui ;

-Insuffisance de moyens financiers ;

-Insuffisance de moyens roulants ;

-Situation sécuritaire.

 

Encadré 2

Le PADEL, un budget de 309 milliards FCFA

Pour sa mise en œuvre, le PADEL est doté d’un budget de 309 milliards FCFA, dont 40% proviendront de l’Etat burkinabè, 5% des collectivités territoriales et 55% des PTF. Sa particularité est qu’elle va couvrir toutes les 13 régions du BF. Le PADEL, un programme qui a pour ambition de bâtir des économies locales compétitives, dynamiques, durables et inclusives afin de réduire les disparités en milieu rural a été lancé en 2016.o

Commentaires
Numéro d'édition: 362

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.