De Bonnes Sources : Projet Ziga II: Electroseel remporte l’appel d’offres de l’ONEA

Projet Ziga II: Electroseel remporte l’appel d’offres de l’ONEA
A l’issue d’un appel d’offres dans le cadre du Projet d’approvisionnent en eau potable de Ouagadougou (Projet Ziga II), piloté par l’ONEA, c’est une entreprise française qui a été retenue. Du nom d’Electrosteel, elle a signé la semaine dernière un contrat de 7 millions d’Euros (environ 4,655 milliards de FCFA) pour le début des travaux. La société aura en charge la fourniture de tuyaux et de raccords en fonte ductile DN 300 à 900, pour le réseau d’eau potable. Selon le communiqué de presse publié, dans un premier temps, l’entreprise fournira 25 kilomètres de conduits principaux DN 900-600, puis 42 kilomètres de canalisations secondaires en DN 500-300. Les canalisations DN 700 seront posées dans le centre-ville de Ouagadougou. Plus connu sous l’appellation Ziga II, le projet d’approvisionnement en eau potable de Ouagadougou a été lancé en 2015. L’eau, qui arrivera dans la capitale, sera pompée à partir de la rivière Ziga, sur laquelle une retenue d’eau a été construite.

• Assemblée nationale : pour la prise en compte des femmes et des jeunes dans les instances
L’annonce a été faite par le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé, le 13 novembre 2018, à l’issue de la séance d’adoption de la loi de finances rectificative 2018. « Nous allons travailler à ce que les femmes et les jeunes soient représentés dans le bureau de l’Assemblée nationale. Une commission se penche actuellement sur la relecture du règlement de l’Assemblée. Nous encourageons les femmes parlementaires et celles de l’administration, qui se trouvent dans la commission, à batailler pour mériter des postes dans le bureau de l’Assemblée nationale ; à la vise-présidence, au secrétariat parlementaire, et même au niveau des présidents de commissions. Vous avez le soutien du président de l’Assemblée nationale ».

• Maroc : les meilleurs étudiants burkinabè à l’honneur
L’Association des étudiants et stagiaires burkinabè au Maroc (AEBM) a organisé, le samedi 10 novembre 2018, dans la capitale du Royaume du Maroc, la Journée d’excellence, d’intégration et de reconnaissance. La cérémonie a été présidée par Zakalia Koté, ambassadeur du Burkina Faso au Maroc, et parrainée par Pascal Pouya et Armel Fabrice Sawadogo. A cet effet, c’est environ 40 distinctions qui ont été remises aux différents lauréats dont 2 à Korgo Fabien Assomption Rimtoin et Tiraogo Wend-Yam Firmin Nana qui ont obtenu  respectivement 18,84 de moyenne dans le privé et 18,01 dans le public, au cours de l’année 2017-2018.
Zakalia Koté n’a pas manqué d’appeler les étudiants à faire preuve de solidarité, de féliciter les lauréats et d’encourager tous les étudiants à faire preuve d’abnégation dans leurs études.

• Des journalistes burkinabè partagent leurs expériences à Tunis 
Les 1res assises internationales du journalisme de Tunis ont eu lieu du 15 au 17 novembre 2018, à Tunis, la capitale tunisienne. Près de 500 journalistes ont débattu 3 jours durant autour du thème «un journalisme utile aux citoyens». Lors des rencontres, des journalistes burkinabè ont animé des conférences autour des sous-thèmes  «Pas de journaliste utile sans vérification. Comment certifier une image, une info ?»; «Garantir un véritable statut pour les journalistes» et «Francophonie : quelle coopération entre les journalistes des deux rives de la Méditerranée ?».

• Constats amiables en cas d’accidents : bientôt une campagne de communication
Les assureurs, regroupés au sein de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB), vont lancer une grande campagne de communication sur les constats amiables en cas d’accidents. Il va s’agir de sensibiliser les assurés aux avantages de cette procédure dans la gestion des sinistres causés à autrui.

• Les Chinois au Centre de presse Norbert Zongo
Une délégation de l’ambassade de Chine au Faso a rendu visite au Centre de presse Norbert Zongo, le vendredi 16 novembre dernier. Au menu : des échanges sur les activités du centre et les pistes d’une collaboration éventuelle. La délégation chinoise n’est pas allée les mains vides à la maison de la presse, puisqu’elle a fait un don au centre actuellement en chantier sur son nouveau siège R+1 à Petit Paris.

Commentaires
Numéro d'édition: 274

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.