Ici, la coupure du ruban par le Vicaire général de la Cathédrale de Ouagadougou, Mgr Léopold Ouédraogo, et le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo. (DR)

Collège Saint Jean-Baptiste de la Salle : Don d’un bâtiment R+2 par les anciens élève

• Livraison de la première phase du projet

• Roch et Zéph parmi les anciens élèves

• Coût total du projet: plus de 300 millions de F CFA

Ils ont décidé de faire œuvre utile à leur ancien établissement en prenant en charge la construction d’un bâtiment scolaire R+2. Eux, ce sont les anciens élèves toutes promotions confondues du collège Saint Jean- Baptiste de la Salle.
L’idée a été émise en 2009, et c’est à la faveur de la célébration des 60 ans du collège en 2013-2014 que ses anciens élèves ont décidé d’aider leur établissement à répondre au défi de la promotion de l’éducation «lasallienne» et de soutenir l’excellence en aidant le collège à soutenir les plus démunis et de mieux satisfaire les nombreuses demandes d’inscriptions au collège, notamment pour les classes de 6e.
Depuis le samedi 20 octobre 2018, le comité de pilotage du projet a officiellement remis les clés du premier bâtiment de 4 salles de classes, de 2 bureaux pour l’administration et 2 escaliers à la direction de l’école.

Le premier bâtiment composé de 4 salles de classes, de 2 bureaux pour l’administration et de 2 escaliers à la direction de l’école est déjà construit . (DR)

Cette cérémonie a eu lieu en présence des anciens élèves, des nouveaux élèves, des parents d’élèves et de la grande famille chrétienne. Selon le président du comité de pilotage, ancien élève, président du point focal de la République populaire de Chine et directeur général d’ECR-BTPI, Karim Démé, cette infrastructure a coûté la somme de 121.260.000 FCFA. La particularité dudit projet est que l’architecte, l’ingénieur-conseil et les autres métiers du bâtiment sont tous des anciens élèves qui y ont mis de façon généreuse leurs savoir-faire. Pour cette première phase du projet, les anciens élèves ont contribué à hauteur de 10 millions de FCFA, et Karim Démé y a injecté à lui seul 60 millions de FCFA. D’autres contributions étaient en nature (sable, cailloux, gravions…). La finalité du projet est de remplacer les anciens bâtiments dont la construction date de 1953, et l’ouverture de nouvelles filières.

«La contribution des uns et des autres attendue»
Ce geste de reconnaissance des anciens Lasalliens (appellation des élèves de la Salle) a été salué par l’ensemble des intervenants à la tribune. Le délégué des élèves a souligné qu’à travers ce nouveau

Voici à quoi va ressembler le projet de construction du bâtiment scolaire R+2 en 2022, composé de 12 salles de classes et de 6 bureaux . (DR)

bâtiment, les anciens Lasalliens participent à l’émergence d’un capital humain pétri de savoir.
«Celui qui ouvre une porte d’école ferme une prison», c’est par cette pensée qu’il a tenu à magnifier la reconnaissance des actuels pensionnaires du collège aux donateurs. Le Vicaire général de la Cathédrale de Ouagadougou, Léopold Ouédraogo, représentant le Cardinal Philippe Ouédraogo, a indiqué que tout le mérite revient aux anciens élèves du collège qui ont bien voulu faire œuvre utile pour la postérité.
Qui mieux qu’un ancien élève pour faire les éloges de l’établissement et de l’action de ses promotionnaires ? Lui, c’est le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, qui a représenté un autre ancien élève à la cérémonie, en l’occurrence le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il a laissé entendre que «c’est ensemble que nous devons œuvrer à l’amélioration de la qualité de l’éducation, de la formation et à promouvoir les ressources humaines».
Après cette première phase, le comité de pilotage va entamer, dans les prochains jours, la phase 2 (2018-2020) avec la construction de 2 bureaux, du rez-de-chaussée, de 4 salles de classes et de 2 bureaux de niveau R+1. Cette phase est estimée à 124.000.000 millions de FCFA.
Pour y arriver, Karim Démé a lancé un appel de solidarité de la part des uns et des autres. Laquelle solidarité n’a pas tardée à se manifester à travers des contributions en nature et en numéraire. Présents à la messe d’action de grâce et de bénédiction du bâtiment, des anciens Lasalliens ont laissé parler leurs cœurs. Parmi eux, le ministre de l’Energie, le ministre des Burkinabè de l’extérieur Paul Robert Tiendrébéogo, le chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré ont donné chacun 500.000 FCFA. La SGBB a fait don de kits scolaires à tous les élèves de l’établissement.
Il faut noter que la 3e phase du projet (2020-2022) va consister en la construction de 4 salles de classes et de 2 bureaux de niveau R+2. Cette phase va coûter la somme de 91.095.000 FCFA. Le coût total du projet est de 314.740.000 FCFA.

Rachel DABIRE

Commentaires
Numéro d'édition: 271

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.