Mine d’or d’Ity : Endeavour mining acquiert les parts de La Mancha

• Le partenariat à long terme avec La Mancha

• Démontré par un investissement de 63 millions USD en espèces

• Avec la possibilité de financer le projet de Houndé

La société Endeavour mining corporation (détentrice du permis d’exploitation de la mine d‘or de Youga au Burkina Faso NDLR) s’est engagée dans un partenariat à long terme avec La Mancha holding SARL, société d’investissement aurifère privée, dirigée par la famille du milliardaire égyptien Naguib Sawiris.

Dans le cadre de la transaction, Endeavour acquerra la participation indirecte de 55 % de La Mancha dans la Société des mines d’Ity SA (SMI). Elle rejoint dans la SMI les autres actionnaires qui sont la Sodemi (30 %), l’État ivoirien (10 %) et le groupe Didier Drogba (5 %).
Pour sa part, La Mancha contribuera à hauteur de 63 millions $ en espèces dans les entreprises acquises. La Mancha a également exprimé un engagement de principe à investir jusqu’à 75 millions $ US en fonds supplémentaires pour soutenir la croissance de Endeavour.
À l’issue de la réalisation de la transaction, La Mancha acquerra environ 177,1 millions d’actions ordinaires de Endeavour, représentant 30 % du capital social élargi. Sur une base pro-forma, le taux de production aurifère annuel de Endeavour atteindra 580.000 onces provenant de cinq centres d’opérations d’Afrique de l’Ouest, un bilan renforcé et de nouvelles opportunités de croissance en Afrique. Entre autres conditions, notons que cette transaction est assujettie à l’approbation des actionnaires actuels de Endeavour.
Neil Woodyer, PDG de Endeavour, affirme qu’ «avant tout, cette transaction aura un impact positif sur la valeur pour les actionnaires». De même, la promesse de principe d’un maximum de 75 millions USD de fonds supplémentaires place Endeavour dans une position plus avantageuse pour poursuivre sa stratégie de croissance. «Cette transaction augmentera immédiatement les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation de Endeavour, accroîtra de 22 % et 23 % respectivement notre base de réserves minérales imputables et de ressources, tout en raffermissant notre bilan et notre situation de financement; ce qui nous permettra de poursuivre notre développement», a poursuivi le patron de Endeavour.
Sur le site web de la société australienne, le président du groupe La Mancha, Naguib Sawiris, s’engage pour l’avenir de l’Afrique et de l’industrie minière aurifère. «Mon objectif stratégique est de créer de la valeur avec une approche à long terme. Le conseil d’administration et la direction de Endeavour partagent cet objectif et jouissent d’un savoir-faire éprouvé en matière de développement et d’acquisition d’actifs en Afrique. J’ai été particulièrement impressionné par le succès de l’équipe de Endeavour dans la construction de nouvelles mines. En combinant nos actifs africains et les compétences en gestion, nous saisirons de futures opportunités pour créer un important producteur aurifère en Afrique», peut-on lire. Notons qu’après la transaction, Endeavour s’attend à ce que ses actions émises et en circulation totalisent quelque 590 millions d’actions. Endeavour prévoit de demander l’approbation des actionnaires en vue de consolider ses actions émises sur une base d’une «nouvelle» pour dix «vieilles».
NK


La mine d’or d’Ity

La mine d’or d’Ity est située à 480 km au nord-ouest d’Abidjan et est exploitée à ciel ouvert avec traitement du minerai par lixiviation en tas. Au 31 juillet 2015, les réserves prouvées et probables obtenues par lixiviation en tas ont totalisé 2,3 millions de tonnes à une teneur de coupure de 2,4 g /t contenant 173.000 oz. La mine d’or d’Ity a produit 81.000 oz d’or au cours de 2014 et 45.000 oz onces au cours du premier semestre de 2015. Endeavour a l’intention de poursuivre les études entreprises par La Mancha qui envisage la construction d’une usine de traitement CIL de 2 à 3 Mtpa qui pourrait augmenter de manière significative la production annuelle de l’or à plus de 120.000 onces sur plus de 10 ans, avec en moyenne AISC /oz de moins de $725. En plus des actifs d’exploitation de La Mancha, Endeavour fait l’acquisition du paquet relativement sous-exploré des terres d’exploration de la Côte d’Ivoire couvrant une superficie de plus de 3.500 km².


 

Les points saillants de la transaction

• Création d’un partenariat stratégique à long terme avec La Mancha, un moyen d’investissement dans le secteur de l’industrie aurifère, contrôlé par la famille Sawiris, engagé à soutenir la croissance de Endeavour à titre de producteur aurifère africain de premier plan.
• Le partenariat à long terme est démontré par : un investissement de 63 millions USD en espèces tenant compte d’espèces imputables détenues dans SMI ; un engagement de principe d’un maximum de 75 millions USD de fonds supplémentaires pour soutenir la croissance au-delà des priorités immédiates ; une période d’immobilisation d’une durée de deux ans du capital détenu dans les actions de Endeavour émises après la réalisation.
• Renforcement du bilan, la situation de financement et des investissements futurs, avec :
l’apport de capitaux pour réduire la dette nette de Endeavour de 242 millions USD à 159 millions USD2 ; la capacité à financer le projet de Houndé suite à la décision relative à la construction en début 2016.
• Acquisition de production à faible coût associée au potentiel de découverte et de développement : l’acquisition de proximité d’une participation de 55 % dans la mine d’or d’Ity ajoute un flux de trésorerie, fait passer le taux de production du groupe de 500.000 oz par année à 580.000 oz par année et diminue l’AISC/oz du groupe ; les réserves prouvées et probables attribuables pro-forma augmentent de 22 % et passent à 4,8 millions d’onces d’or et les ressources mesurées et indiquées augmentent de 23 % et passent à 8,5 millions d’onces d’or ; le potentiel de développement considérable à Ity (basé sur des ressources mesurées et indiquées de 2,9 Moz) découlant de la construction d’une usine de transformation CIL qui augmentera la production annuelle et prolongera la durée de vie de la mine ; les propriétés d’exploration en Côte d’Ivoire couvrant un territoire de plus de 3.500 km².
• La transaction crée de la valeur pour les actionnaires de Endeavour: la valeur marchande de Endeavour étant de C$0,58 par action, la valeur des actions émises à La Mancha à hauteur d’approximativement 177,1 millions d’actions, est d’environ US$77,9 millions, ce qui comprend la partie des US$63 millions versée en espèces, etc.o

Commentaires
Numéro d'édition: 125

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.