PIB par habitant: 486.700 FCFA au Faso

• Selon le rapport BCEAO

• Contre près de 1,5 million FCFA par Ivoirien

• Le Niger en bas du classement

486.700 FCFA. C’est ce à quoi chaque Burkinabè aurait droit si on divisait le Produit intérieur brut (PIB) par le nombre d’habitants du pays. Celui-ci, selon les dernières données de la BCEAO, publiées dans son rapport 2021, s’établit en 2021 à 10 802 milliards FCFA, pour une population de 22,2 millions de personnes.
En somme, c’est ce que représente le pays si on décidait de le vendre et de partager l’argent par le nombre de la population du Burkina Faso. Ce montant, en économie, est appelé PIB brut par habitant, ou par tête. Il permet de mesurer le développement d’un pays, même s’il faut l’avouer, il ne s’agit que d’une moyenne, donc il ne permet pas de rendre compte des inégalités de revenu et de richesse au sein d’une population.
Mais plus que ça, le PIB par habitant reflète principalement le niveau d’activité économique d’un pays.
Il permet d’évaluer la production de biens et services d’un pays pendant une année. Il illustre l’importance de l’activité économique d’un pays. Enfin, dans la mesure où l’on tient aussi compte de la taille de la population, il permet d’avoir une image très juste de la richesse d’un pays.

Alors, que vaut le Burkina Faso, par rapport aux autres pays de l’Union ?
Selon le rapport BCEAO 2021, publié en juillet 2022, la Banque centrale révèle que le produit intérieur brut (PIB) de l’UEMOA est de près de 10.000 milliards FCFA, pour une population estimée à 134,6 millions de personnes. Divisé par le nombre d’habitants de la zone, chacun se retrouverait avec 740.800 FCFA.

La Côte d’Ivoire loin devant
Dans cette classification des pays de l’UEMOA, la Côte d’Ivoire vient en tête. Avec une population estimée à 27, 1 millions en 2021, le PIB par tête est de trois fois supérieur à celui du Burkina Faso, pour s’établir à 1.444.300 FCFA. Cette richesse est portée par un secteur tertiaire qui engendre plus de 19.000 milliards en 2021. Il est porté par le commerce en gros et de détail, les transports, entrepôts et communications et autres services marchands, ainsi que les droits et taxes à l’importation et la TVA. Avec ces performances, la Côte d’Ivoire fait figure de puissance économique régionale, puisqu’elle contribue à 40% du PIB de l’UEMOA et des exportations de la zone. Avec sa base industrielle, elle est le 1er producteur mondial de cacao, et d’anacarde.
Le second pays dans lequel le PIB par tête est le plus élevé est le Sénégal. Celui-ci représente 982.400 FCFA pour les 15,6 millions de Sénégalais. Le top 3 de ce classement est assuré par le Bénin, qui cumule à 761.000 FCFA par habitant (NDRL : voir TABLEAU).o
NK

Commentaires
Numéro d'édition: 449

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.