A l’Est, rien de nouveau ?

Le 24 avril, les Gourmantché, parents à plaisanterie des Yadsé, ont décidé d’arrêter de taper le sable pour battre le pavé, las d’attendre le début des travaux de la RN 4.

Malheureusement, c’est la veille du lancement des travaux de réparation de la route que les fils du Gourma ont décidé de donner de la voix pour traduire leur exaspération tue depuis si longtemps.

Les travaux qui devaient démarrer il y a quelques mois ont tardé pour des problèmes de logistique de l’entreprise adjudicatrice.

Les choses sont en train de rentrer dans l’ordre sur le terrain. L’entreprise a commencé à mettre en place les déviations et les levées topographiques.

A charge pour elle désormais de faire un travail impeccable et dans les délais pour se faire pardonner et surtout couvrir les arrières du gouvernement.

Parce que si ce  bitume-là ne résiste pas au contrôleur général des travaux qu’est la pluie, il y a lieu de se préparer à une descente des Gourmantché sur Ouagadougou et là, les Yadsé n’y pourront rien, eux qui ont leur gorge asséchée actuellement par la pénurie d’eau.o

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 389

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.