Jonction ?

Le délibéré de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire Thomas Sankara est tombé ce 13 avril 2021. Blaise Compaoré et les autres co-inculpés vont donc devoir affronter le juge. Parmi les hommes attendus à la barre figure le Général Diendéré, qui purge déjà une peine dans le dossier du coup d’Etat contre la Transition, l’Adjudant-chef et ancien député Hyacinthe Kafando, en fuite, et le médecin militaire Alidou Diébré, qui a signé le fameux certificat de « mort naturelle ».

Les Burkinabè, une fois de plus, ont les yeux tournés vers le Tribunal militaire dans l’attente d’une date du procès. Il y a deux paramètres à considérer dans ce procès: quand aura-t-il lieu et combien de temps va-t-il durer? Il y a un risque de chevauchement entre le jugement du dossier Thomas Sankara (qui risque d’être le procès du régime Compaoré) et l’agenda politique du Président Kaboré sur la réconciliation nationale prévue courant premier semestre.

Idéalement, ce forum national aurait de la matière après seulement le verdict du procès de l’affaire Thomas Sankara. C’est la seule façon de faire une jonction entre ces deux dossiers pour aller véritablement dans le sens du triptyque vérité, justice et réconciliation.o

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 388

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.