Eco drame

Encore un épisode polémique dans la longue marche vers la monnaie unique de la CEDEAO, six pays anglophones dénoncent les Etats de l’UEMOA d’avoir unilatéralement renommé leur monnaie au nom de l’Eco d’ici juillet 2020. Le président ivoirien avait annoncé le rapatriement des réserves de la zone vers la BCEAO, le retrait de la France des organes de la Banque centrale et le maintien de la parité avec l’Euro, en attendant le basculement des autres Etats dans la monnaie commune. Cette réforme avait été diversement appréciée. Le Ghana, signataire de cette dénonciation, avait même salué cette avancée, mais les anti-CFA y ont vu une entourloupe du président ivoirien.
Avec cette déclaration officielle, le déficit de confiance entre les deux blocs se creuse. Le bloc FCFA s’auto-flagelle à coups de manifs anti- CFA, pendant que les autres pays de la CEDEAO, avec chacun sa monnaie, ont du mal à s’aligner sur les critères de convergence. Le fait est là que la zone CFA est la plus avancée en termes de convergence et que c’est en son sein qu’on trouve le seul pays prêt à adopter l’Eco dès maintenant.

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 328

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.