5e édition d’Africallia : Un parc d’attraction futuriste à Ouaga

• Bâti sur 8 ha dans l’enceinte du Musée national

• Un projet d’environ 3,2 milliards de F CFA

 

La ville de Ouagadougou va être dotée, sur la période 2018-2025, d’un parc d’attraction moderne. L’étude de faisabilité du projet et celle concernant la formule de sa réalisation ont été bouclées et déposées en janvier 2018. C’est sous la forme de PPP, et de façon privilégiée avec «un partenaire privé capable de porter seul l’opération et d’en assurer la réalisation», qu’il est prévu pour être exécuté.
Profitant de la tenue de la 5e édition d’AFRICALLIA, le forum ouest-africain de développement des entreprises, du 21 au 23 février dernier, à Ouagadougou, les projets structurants du gouvernement burkinabè ont été dévoilés aux hommes d’affaires. Le projet du parc d’attraction de Ouagadougou est en effet l’un de ceux qui sont disponibles sous la formule PPP, dans la rubrique «Infrastructures urbaines, culturelles et touristiques». C’est un PPP de type BOT (Build-Operate-Transfer) où le partenaire devrait assurer la construction, l’exploitation et pour ensuite restituer à l’Etat de l’ensemble des infrastructures et équipements du projet. Le coût du projet s’élève à environ 3,2 milliards de F CFA, soit environ 4,9 millions d’Euros. Tel qu’il est prévu, le futur parc d’attraction futuriste de Ouagadougou sera réalisé sur une superficie de 8 hectares dans l’enceinte du Musée national qui dispose aujourd’hui d’un large espace inexploité. «Le parc s’insère harmonieusement dans l’environnement global du Musée national en tenant compte des infrastructures existantes et futures», indique-t-on dans la présentation. Ce qui signifie que le Musée demeure comme tel, et est judicieusement associé au parc. Quant à ce à quoi ressemblera ce futur parc et ce qui attend concrètement les visiteurs, «l’objectif est d’immerger les visiteurs dans un environnement de forêt, un espace vert dédié à la distraction et aux promenades et un espace attractif». De ce fait, l’ambition du parc est de devenir le premier lieu d’attraction de la ville de Ouagadougou.
Ce sera un lieu de rencontres conviviales pour la jeunesse et pour tous ceux qui sortent en famille. Le parc comprendra notamment un restaurant luxueux, un village inspiré des habitations traditionnelles, un village climatisé, une piscine avec des vestiaires qui peuvent être utilisées comme salles de fêtes, des aires des jeux pour enfants, un espace de concerts, des bungalows, des halls, un centre commercial moderne et un parking pour 300 voitures.
Les réalisations destinées aux jeux comprennent, entre autres, des toboggans aquatiques, des balançoires portiques, des auto-tamponneuses, des bateaux pirates, des trampolines, des grandes roues, des pistes de skate.
Constatant le faible niveau d’exploitation et de valorisation de l’espace du Musée National, le ministère en charge du Tourisme avait déjà entrepris des réflexions pour rendre l’établissement plus attractif et plus rentable. L’idée de la réalisation d’un parc d’attraction avait déjà été retenue.
La prochaine étape dans la réalisation du projet, après les études de faisabilité et de passation en PPP, sera le recrutement du partenaire dans les mois à venir.

Karim GADIAGA


Un projet d’aménagement des alentours du Musée

Dans le sillage de la réalisation d’un parc d’attraction au sein du Musée national, un autre projet également disponible en PPP et avec une étude de faisabilité bouclée, concerne l’aménagement des alentours du Musée. D’un coût d’environ 2,5 milliards de F CFA, soit environ 3,8 millions d’Euros, ce projet complémentaire va aussi faire l’objet d’un PPP de type BOT et exécuté sur la période 2018-2025.

Commentaires
Numéro d'édition: 241

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.