Directeur général de la mine d’Essakane depuis mai 2016, Bruno Lemelin est titulaire d’un doctorat en génie Economie minérale. Il a été enseignant dans une autre vie où il a dispensé des cours d’analyse économique à des ingénieurs. (Ph: CMB)

Ecole nationale des ingénieurs de Fada : Le DG d’Essakane y enseigne

• Bruno Lemelin retrouve la craie pour 3 mois

• Des cours à dispenser gratuitement

• Et beaucoup appréciés par les étudiants

 

Le jeudi 13 juillet 2017, les étudiants en fin de cycle de l’Ecole nationale des ingénieurs de Fada (ENSI-F) ont eu un cours particulier. Un cours en économie minière dispensé par Bruno Lemelin, Directeur général (DG) de la mine d’Essakane. Il a troqué son costume de DG contre une chemise d’enseignant.
Pendant 3 heures, l’enseignant pas comme les autres à dispensé son savoir. Un cours que les 25 étudiants en fin de cycle et, mieux, tous les étudiants de la filière génie minière a suivi dans la salle de conférences du conseil régional de l’Est.
C’est la première fois qu’un directeur général d’une mine se retrouve dans une salle de classe en tant qu’enseignant. Un cours qu’aucun des étudiants en génie minière, toute section confondue, n’a voulu rater sous aucun prétexte. Calepins et stylos bien en vue et dans un silence total, ils étaient captivés par le cours que dispensait le DG-enseignant.
Pour introduire son cours, Bruno Lemelin, qui dans une autre vie a été enseignant, a commencé par des généralités économiques avant de s’appesantir sur l’économie minière. Voulant son cours participatif, il a mis à contribution ses étudiants, en alliant la théorie à la pratique avec des exercices.
Une formule qui a été fort bien appréciée. Pour Béatrice Zongo, l’une des 6 filles des 25 étudiants: «Ce cours a été très enrichissant. On sent que l’enseignant maitrise son sujet; et le plus qu’il apporte dans son approche, ce sont les cas pratiques que nous avons traités pendant le cours. Nous avons eu pareil cours en 3e année, mais c’était plus théorique. J’ai vraiment apprécié l’approche de l’enseignant».
Adama Diallo, étudiant en Master 1 apprécie le cours: «Bien que le module ne fasse pas partie de notre programme, je l’ai trouvé intéressant. Bruno Lemelin, au-delà du cours qu’il a dispensé, a de temps en temps pris des cas concrets et, mieux, avec l’expérience qui est le sien, obligatoirement, on gagne beaucoup en suivant son cours. C’est un professionnel de terrain qui vit les réalités au quotidien ; et donc avec lui, on apprend le concret».
Il faut dire que ces cours que dispenseront Bruno Lemelin s’étaleront sur 3 mois et s’inscrivent dans la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) et du partage de savoirs pour le renforcement des compétences humaines dans la gestion des mines dans notre pays.
Cette première expérience s’est faite en collaboration avec l’Ecole nationale des ingénieurs de Fada. La Chambre des mines du Burkina qui est la structure faîtière des sociétés minières accompagne le programme.
«Elle nourrit le secret espoir que cette démarche du DG d’Essakane inspire d’autres mines qui pourront, à travers les compétences internes, faire profiter de leurs connaissances à l’ENSI-F», foi de Cyrille Kabré, secrétaire en charge de la formation de la Chambre des mines. «Ce cours est indispensable.
L’intervention des professionnels, avec des exemples concrets, offre des outils aux étudiants qui sont des entrepreneurs en devenir.
Ce genre de cours permet de les orienter et les contacts qu’ils ont avec ces professionnels sont formateurs. En plus, il est un tremplin qui nous permet d’approcher nos partenaires pour négocier des stages pour les étudiants en fin de cycle qui ont l’obligation de faire un travail de recherche pour valider leur cursus», a affirmé le Pr. Martin Lompo, Directeur de l’ENSI-F. Selon les informations, un tel cours pouvait coûter jusqu’à 10 millions de FCFA si l’ENSI-F faisait appel à un enseignant d’une université étrangère. Mais, Bruno Lemelin, lui, ne prendra aucun copeck pour cela.
Après le cours, le DG d’Essakane a eu droit à une visite guidée de l’école des ingénieurs de Fada.

E K


Qui est Bruno Lemelin ?

Directeur général de la mine d’Essakane depuis mai 2016, il a précédemment rempli les rôles de directeur mine et directeur des opérations, respectivement en 2015 et 2016. Avant son entrée à IAMGOLD, Bruno Lemelin a développé son expertise minière avec des firmes minières internationales. Il a travaillé 10 années pour la société Falconbridge (devenue Xstrata et Glencore) à Sudbury, Ontario de 2001 à 2003, et à la mine Raglan, Nunavik, Québec de 2003 à 2011, principalement en tant que responsable de l’ingénierie minière et directeur stratégie, risques et communication. Il a ensuite rejoint SNC-Lavalin dans le rôle de vice-président au développement minier durable, de 2011 à 2014.
Bruno Lemelin a étudié à l’Université Laval et possède deux baccalauréats en génie minier et en administration des affaires, ainsi qu’une maitrise et un doctorat en économie minérale. Il est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario.
De son cursus d’enseignant, l’on retient qu’il a dispensé des cours d’analyse économique aux ingénieurs (300 personnes par classe), d’économie minérale (15 personnes). Bruno Lemelin cumule les diplômes de baccalauréat en administration des affaires, de baccalauréat en génie, d’une maitrise en génie, d’un doctorat en génie économie minérale suite à thèse sur «mine project evaluation: a real options approach with least-squares Monte Carlo simulations». Il a aussi à son actif plusieurs publications.

Commentaires

Numéro d'édition: 216