Logements de Koubri. Bientôt 3.000 villas à Koubri

• 3.000 villas à ériger

• Démarrage des travaux dans un mois

• Une nouvelle technique de construction en œuvre

• Des F3, F4, F5 et F5 duplex sur commande

• Un projet accessible à toutes les couches

• 3 maisons et demie par jour

Dans la commune rurale de Koubri, à Guiguemtenga (à la sortie sud de Ouagadougou), un projet est en train de voir le jour. Un trio de partenaires (Cbf, Immorex et Vr Construczioni) va aménager 212 hectares pour y ériger, dans un premier temps, 3.000 villas d’un coût de 94 milliards de FCFA. Pour mieux comprendre ce projet porteur, nous avons rencontré le directeur général de Construisons le Burkina Faso (Cbf), Prosper Bassolé.

 

Prosper Bassolé, Dg de Cbf. (DR)

Prosper Bassolé, Dg de Cbf. (DR)

– L’Economiste du Faso : Le 5 mai dernier, a eu lieu le lancement de la construction de la cité de Guiguemtenga. Les travaux ont-ils déjà commencé ?
Prosper Bassolé, directeur général de Construisons le Burkina Faso : Les travaux n’ont pas encore commencé, mais cela ne saurait tarder. Nous envisageons le démarrage du chantier courant juillet 2015.

– Rappelez-nous les types de logements que ce projet prévoit de construire.
Le projet prévoit de construire des logements de type F3, F4, F5 et F5 duplex sur commande. Il sera également aménagé une zone commerciale où la vente du terrain se fera par m².

– Qui peut en être bénéficiaire? Quelles sont les conditions d’acquisition de ces villas ?
Le projet prend en compte tous les segments des revenus de toutes les couches sociales confondues. C’est ainsi que les cadres supérieurs auront pour option le F5 ou le duplex et les autres le F4 et le F3, selon leurs capacités. Il est donc évident que toutes les franges de la population trouveront leurs comptes dans le projet immobilier de Guiguemtenga. S’agissant des conditions d’acquisition des villas, il est utile de préciser qu’une conférence de presse co-animée par la Boa et les parties prenantes sera bientôt organisée pour en parler.

– A quand la joie du premier locataire ?
Notre préoccupation en ce moment précis est le démarrage du chantier. Le processus de vente et d’attribution des logements se mettra en place après, et nous aurons alors le plaisir de connaître les premiers bénéficiaires.

– Ce projet est-il privé ou subventionné par l’Etat ?
Ce projet n’est pas subventionné par l’Etat. C’est une initiative entièrement privée.

– Soutenez-vous qu’il soit vraiment possible de construire 3 maisons et demie par jour ?
J’atteste qu’il est vraiment possible de construire 3 maisons et demie par jour. En effet, le procédé requis découle d’une technologie européenne, voire italienne, et approuvée dans différentes réalisations faites à travers divers projets dans le monde. Il est prouvé et établi la possibilité de construire 3,5 maisons par jour en F3 et 1,5 maison par jour en F5. Cela est faisable quelques semaines après le démarrage effectif des travaux.

– La solidité de ces maisons ne prendra-t-elle pas un coup au regard de la rapidité de l’exécution de l’ouvrage ?
Le système de construction thermoforme est fait à partir de blocs fabriqués en polystyrène dans lesquels on coule simplement le béton.
Ces coffrages demeurent en place après le coulage du béton, agissant ainsi comme isolant et insonorisant permanent. On utilise ces coffrages préformés pour la construction des fondations et des murs hors terre. Basées sur un principe aussi simple que celui des blocs lego, les thermoformes résultent en murs solides à partir des moules en béton renforcé par des armatures en métal. Le système de construction thermoforme permet des économies d’énergie en été comme en hiver, atteignant jusqu’à 40% en comparaison aux systèmes de construction conventionnels. Les avantages de ce coffrage isolant conviennent à tous les solages, les murs extérieurs et à la structure entière de la maison. Dans tous les cas, un protocole sera signé avec l’Etat, par le biais du ministère de l’Habitat, pour le suivi afin de s’assurer de la qualité de l’ouvrage

– Quels sont concrètement les avantages qu’offre votre projet une fois terminé ?
En termes d’avantages, il faut noter la proximité du site par rapport à la ville, devenant un prolongement de la cité de Ouaga 2000. Beaucoup d’autres avantages comparatifs favorables sont à noter, tenant compte des nouvelles technologies apportées au projet. Il y a aussi que des dispositions seront prises pour l’utilisation de l’énergie solaire à partir des plaques photovoltaïques. Les prix seront aménagés en conséquence.

Propos recueillis par Alexandre Le Grand ROUAMBA


 

Qui est Prosper Bassolé?

Prosper Bassolé, après plus de 25 ans de services rendus à la Nation, a pris une disponibilité pour apporter sa contribution à la résolution de la question de l’habitat décent au Burkina Faso. Cette idée est née de son dernier séjour en Italie où il a servi à l’ambassade du Burkina Faso. C’est de là qu’est née sa relation avec la société Vr Construszioni dirigée par Venudo Ramien et qui a débouché sur un partenariat entre sa société et la société Vr Construczioni. M. Bassolé représente au niveau de l’Afrique la société Vr Construczioni et Venudo Ramien en est le président statutaire et au plan international.
La société Cbf qu’il dirige agit en partenariat avec la société Vr Construczioni, une société italienne spécialisée dans la construction rapide. Dans la réalisation du projet immobilier de Guiguemtenga, Cbf assure la maîtrise d’ouvrage et le maître d’œuvre est Immorex. o

Numéro d'édition: 115