Politique

Elections couplées : Quelle attitude autour du verdict de ce soir ?

Si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) respecte son engagement, les résultats du scrutin couplé d’hier 29 novembre (présidentielle et législatives) doivent être proclamés dès ce 30 novembre au soir, sur le coup de 18h. Chacun des 14 candidats attend de connaître son sort. Comme dans toute compétition, il y a des favoris et des outsiders. Cependant, rien n’est définitivement ...

Lire la suite »

Accords de Bali : L’Uemoa sensibilise le secteur privé

La commission de l’Uemoa a organisé un atelier sur la mise en œuvre des accords de Bali signés en 2013 dans le cadre du round de négociations de Doha. C’était du 26 au 30 octobre dernier à Ouagadougou. La rencontre a concerné les représentants du secteur privé de l’Union et avait pour objectif de sensibiliser les opérateurs économiques sur la ...

Lire la suite »

Elections : l’UE observera avec rigueur

C’est la première fois que des élections au Burkina vont être observées par une mission de l’Union européenne. Dès le 3 novembre, le contingent des 28 pays membres de l’Union européenne va fouler le sol burkinabè dans le but d’assurer une «observation transparente et impartiale» du scrutin du 29 novembre prochain. Depuis le 5 septembre, le chef de mission, Tommaso ...

Lire la suite »

Accès du Général à la Nonciature : Diendéré est passé par le mur

C’est le 1er octobre dernier que Gilbert Diendéré s’est rendu aux autorités burkinabè après 48h passées à la Nonciature apostolique, l’ambassade du Saint Siège au Burkina Faso. Depuis cette date, il se trouve désormais au camp de la gendarmerie de Paspanga. Si l’Eglise catholique a précisé en son temps que c’est le Général lui-même qui s’est rendu (et non pas ...

Lire la suite »

Municipales-Référendum : Un couplage qui divise

Dans le lot des recommandations de la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR), figure le couplage en janvier 2016 des élections municipales et du référendum pour l’adoption d’une nouvelle Constitution. Ainsi, on pourrait élire en même temps les conseillers municipaux et doter le Burkina d’une nouvelle Constitution. Depuis que cette recommandation est rendue publique, les avis sont ...

Lire la suite »

Coup d’Etat manqué: les confidences de Cheriff Sy

Il aura été aux avant-postes de la lutte dès l’annonce du coup d’Etat le 16 septembre 2015. Le président du Conseil national de la transition (CNT), Cheriff Sy, a tenu la flamme de la lutte allumée pendant que le président de la transition et son Premier ministre étaient entre les mains du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Il s’autoproclame président ...

Lire la suite »

Course à la présidentielle 14 couloirs disponibles

Sur les 22 prétendants au départ, il ne restait plus que 16 candidats qui espéraient prendre part à la course à la présentielle. L’arbitre nommé Conseil constitutionnel a finalement décidé, à la suite des recours, qu’il n’y aura plus que 14 «athlètes»; donc, 14 couloirs de disponible. Exit donc les anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré: le Général ...

Lire la suite »

Réconciliation nationale : 201 crimes de sang recensés

Des 5 sous-commissions que comporte la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR), celle de «vérité-justice et réconciliation» est la principale. Elle a sillonné les 13 régions du Burkina pour échanger avec les populations qui n’ont pas manqué de crier leur ras-le-bol face à toutes ces situations d’injustices, de corruption, de brimades enregistrées au pays des Hommes intègres. ...

Lire la suite »

Décision du Conseil constitutionnel sur les recours

Le Conseil constitutionnel, après avoir reçu une trentaine de recours de personnes estimant que des candidats n’avaient pas la qualité pour prendre part aux élections législatives, a retenu quelques-uns puis rejeté d’autres. Parmi les recours retenus, il y a celui d’un citoyen. Dans la décision n° 2015-02I/CC/EL sur le recours de monsieur Dabiré Arnbaterdomon Angelin aux fins de déclarer inéligibles ...

Lire la suite »

Mises en accusation des anciens dignitaires «A la justice de décider de la suite»

Les députés du Conseil national de la Transition (Cnt) ont voté le 16 juillet dernier la mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré devant la Haute cour de justice pour «haute trahison» et «attentat à la Constitution». La résolution, présentée par 30 députés, a été adoptée en séance plénière du Conseil national de la Transition par 60 députés sur les ...

Lire la suite »