Economie

Garantie interbancaire: 759 entreprises en ont bénéficié

Profitant du Salon des banques et PME/PMI tenu la semaine dernière à Bobo-Dioulasso, L’Economiste du Faso s’est entretenu avec le directeur général de la Société financière de garantie interbancaire du Burkina (SOFIGIB), Philippe Consigui, afin de savoir l’apport de la SOFIGIB au financement de l’économie nationale. Des services offerts par sa structure aux difficultés qu’elle rencontre avec ses partenaires sur ...

Lire la suite »

Fonds de l’économie verte : Le Burkina Faso à la traîne

Selon docteur Lamine Ouédraogo, représentant de Global Green Growth Week (GGGWeek)-Burkina, il y a au moins 650 sources de financement liées à l’économie verte, notamment les énergies renouvelables. A ces financements écologiques s’ajouent celles des institutions classiques telles que la Banque mondiale, la BAD, la BOAD, qui sont prêtes à accompagner la promotion de l’économie verte sur le continent africain. ...

Lire la suite »

Perspectives 2018: une baisse de la croissance du Burkina

Le taux de croissance devrait se stabiliser à 6% en 2018, avec des perspectives de révision à la baisse. C’est ce qui ressort du communiqué de presse publié le 1er novembre 2018 à la fin d’une mission qu’une équipe du Fonds monétaire international (FMI) a effectuée au Burkina Faso du 18 au 30 octobre 2018. La mission a porté sur ...

Lire la suite »

Inclusion financière : Ou comment doper la bancarisation

L’adage qui disait qu’on ne prête qu’aux riches est en train de prendre des rides. Aux offres des banques réservées à une certaines clientèle progressivement sont venues s’ajouter celles des Systèmes financiers décentralisés (SFD), démocratisant ainsi le crédit. Désormais, les services financiers vont chercher à toucher, tous ceux qui jadis n’avaient pas accès aux services classiques, tous ceux qui en ...

Lire la suite »

Transparence dans les mines : L’Afrique francophone se concerte

La Banque mondiale, à travers le fonds fiduciaire EGPS organise une série de formations, de consultations et de renforcement des capacités pour les organisations de la société civile impliquées dans la gouvernance des ressources naturelles en général et dans la mise en œuvre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE) en particulier. Du 24 au 26 octobre ...

Lire la suite »

Bancarisation «L’enjeu aujourd’hui…»

Justin Damo Baro a été le modérateur de la première journée sur l’inclusion financière qui est à la recherche d’une meilleure articulation banque-microfinance-assurance. L’ancien vice gouverneur de la BCEAO explique l’enjeu de l’inclusion financière et surtout le rôle que les nouvelles technologies jouent et sont appelées à jouer dans la bancarisation des populations. L’Economiste du Faso : On parle de plus ...

Lire la suite »

Société de gestion et d’intermédiation (SGI) : L’Association professionnelle a 20 ans

Depuis quelques années, le Burkina Faso fait recours aux emprunts obligataires par appel public à l’épargne pour financer son développement. Du reste, le dernier emprunt en date est celui émis le 18 octobre 2018 pour un montant total de 75 milliards de FCFA. Mais, pour réussir cette énième action, l’Etat doit faire recours aux Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) ...

Lire la suite »

Rente minière : Un modèle de partage au service de l’Afrique

De plus en plus, les pays africains mettent un accent sur la mobilisation des recettes internes. Plusieurs pays africains sont fortement dépendants des industries extractives. Cela implique de comprendre les mécanismes et enjeux de la fiscalité qui s’applique aux industries extractives. Au niveau des citoyens, le débat public concernant le partage de la rente minière entre Etats et investisseurs devient ...

Lire la suite »

Plan de développement de la relève : La Mine d’Essakane prépare les Burkinabè

La mine d’or Essakane est le plus grand projet minier et le plus grand investissement privé à l’heure actuelle au Burkina Faso. La mine emploie directement environ 2.300 travailleurs dont 96% de Burkinabè. Sur l’ensemble du personnel, on compte 11% de femmes. Parmi les employés nationaux, près de 40 % proviennent de la région du Sahel. De plus, chaque mois, ...

Lire la suite »