A la Une

Mine d’or d’Inata Le Groupe Balaji réagit

 A quel jeu joue Akoliya Patel du Groupe indien Balaji, actuel actionnaire majoritaire de la mine d’Inata, exploitée par la Société des mines de Belahouro (SMB SA) située dans la province du Soum ? C’est la question que se posait L’Economiste du Faso en fin octobre 2019. Une question qui découlait d’un constat que la mine est quasiment à l’arrêt ...

Lire la suite »

Téléphonie mobile : Le poids économique du secteur en 2018

Le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Tontama Charles Millogo, a présenté le rapport annuel 2018 de son institution conformément à la loi. C’était le 8 novembre 2019, devant le Premier ministre. Le rapport fait le point des activités du secteur des communications électroniques et des postes ainsi que des actions menées par le régulateur ...

Lire la suite »

Dépense sécuritaire : Le budget de l’Armée est «sous contrôle»

L’omerta sur les différentes actions de l’Armée ne date pas d’aujourd’hui. D’où son nom de grande muette qui lui colle à la peau. Beaucoup d’informations sont classées de secret défense et ce, pour des raisons de sécurité. «L’Armée ne s’expose pas à l’ennemi, sinon elle devient vulnérable». Ce grand tabou règne, même pour ce qui est de son budget de ...

Lire la suite »

Sites d’orpaillage: source de financement pour groupes jihadistes

«Les principaux groupes jihadistes au Sahel tirent un intérêt financier de l’extraction aurifère, activité halal (licite), dans leurs zones d’influence». Ce constat est de International crisis group, une ONG internationale, créée en 1995, dont la mission est de prévenir et d’aider à résoudre les conflits meurtriers grâce à un travail de recherche sur le terrain, des analyses et des recommandations ...

Lire la suite »

Blanchiment d’argent dans le secteur de l’or : Mode opératoire au Burkina Faso

Le rapport du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme liés au secteur de l’industrie extractive et minière en Afrique de l’Ouest, publié en octobre 2019, a décrit les typologies des 28 affaires de blanchiment de capitaux et de financement potentiel du terrorisme fournis par ...

Lire la suite »

Mines et blanchiment d’argent : Des revenus mal gérés et mal répartis

L’industrie extractive de l’Afrique est l’une des plus importantes au monde. Pour de nombreux pays africains, l’exploration et la production de minéraux constituent des composantes importantes de leurs économies et représentent une part importante du Produit intérieur brut (PIB) ou des exportations totales. Il est indéniable que ce secteur soit entaché d’irrégularités telles que l’exploitation minière artisanale illicite, l’évasion fiscale, ...

Lire la suite »

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : Immobilier et transport, les secteurs à risques

Immobilier et transport. Ce sont les deux secteurs où le risque de blanchiment de capitaux et de financement de terrorisme est le plus élevé en termes de menaces et de vulnérabilité. D’autres secteurs comme les banques, les jeux de hasard, les transferts d’argent sont aussi concernés par le phénomène. Ce sont les résultats de l’Evaluation nationale des risques (ENR) de ...

Lire la suite »

Technologie financière: «Les banques sont contraintes d’adapter leur modèle», Martial Goeh-Akue, président de l’APBEF-B, DG Orabank Burkina Faso

La Conférence internationale sur les entreprises de technologie financière communément appelées FinTech, a eu lieu du 30 au 31 octobre 2019, à Dakar. Les technologies financières (FinTech), les défis qu’elles posent, les opportunités et perspectives qu’elles portent pour les pays en développement ont été les thématiques principales de cette rencontre. La question de la régulation, ainsi que la supervision des ...

Lire la suite »

Incivisme fiscal  : Le secteur informel, mauvais élève

Selon des statistiques du ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, l’économie informelle burkinabè a représenté entre 2004 et 2012, en moyenne 49,2% du PIB. Un apport qui pourrait être encore conséquent, si seulement, les acteurs qui exercent dans l’informel faisaient preuve d’un civisme fiscal. Une niche qui pourrait rapporter beaucoup à l’économie nationale, si ...

Lire la suite »

Banques: Coris bank international, classé 7e de l’Union

Dans la liste des principaux groupes bancaires exerçant dans l’UMOA, Coris bank international (CBI) occupe la 7e place et la première au niveau national, selon le rapport annuel 2018 de la Commission bancaire de l’UMOA. Avec six entités, CBI cumule 5,0% des bilans de l’Union, détient 2,3% des guichets de l’UMOA, 2,9% des GAB, 3,6% des comptes bancaires de la ...

Lire la suite »